vendredi, mai 20

Sécurité

Beni : l’armée lance des travaux communautaires conjoints FARDC-Civils sur la route Mbau-Kamango
Sécurité

Beni : l’armée lance des travaux communautaires conjoints FARDC-Civils sur la route Mbau-Kamango

Créer un raccourci dans les opérations militaires entre le point kilométrique 5 route Mbau-Kamango et la commune d’Oicha, c’est l’objectif des travaux communautaires qui s’exécutent depuis jeudi 19 mai 2022 dans cette partie du territoire de Beni, à l’Est d’Oicha au Nord-Kivu. Les troupes militaires des forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) dans la zone qui effectuent ces travaux en collaboration des civils, parlent aussi des activités de rapprochement ou alors du renforcement de mariage civilo-militaire. L’initiative vient du 2101ème régiment des militaires FARDC basés au PK5 route Mbau-Kamango. Cette route mène au PK5 et relie la commune d’Oicha via le quartier Masososi, au secteur Beni-Mbau sur la route Mbau-Kamango. Le commandant régiment veut pa...
Beni : les forces vives du secteur de Ruwenzori opposées au retrait  annoncé des troupes ougandaises engagées dans les opérations conjointes  FARDC-UPDF
Sécurité

Beni : les forces vives du secteur de Ruwenzori opposées au retrait annoncé des troupes ougandaises engagées dans les opérations conjointes FARDC-UPDF

La société civile du secteur de Ruwenzori dans le territoire de Beni au Nord-Kivu s’oppose au retrait annoncé des troupes de l’armée Ougandaise engagées dans les opérations conjointes FARDC-UPDF dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri dans l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC). En effet, mardi dernier, le lieutenant général Muhoozi Kainerugaba, chef des forces terrestres de l’armée Ougandaise a annoncé sur son compte du média social tweeter que les troupes de l’armée Ougandaise (UPDF) pourraient être rappelées de la RDC. Cet officier de l’armée Ougandaise a fait savoir que le contrat de leur partenariat avec le gouvernement Congolais va expirer dans deux (2) semaines. Cette annonce ne fait pas l’unanimité au sein de la communauté dans la région. Le président...
Beni : un homme se donne la mort par pendaison suite à une mésentente conjugale
Sécurité

Beni : un homme se donne la mort par pendaison suite à une mésentente conjugale

Suite à une mésentente conjugale, un homme de quarante six (46) ans s'est donné la mort par pendaison au quartier Lyakobo, cellule Kisiringi en commune Beu, ville de Beni au Nord-Kivu. D'après Honoré Kapitula, chef adjoint du quartier précité, la victime répondant au nom de Kasereka Kapitso Jaques originaire de la commune de Karuruma s'est pendu dans la concession de l'Institut Asefu et son corps a été retrouvé jeudi 19 mai 2022. “La victime répond aux noms de Kasereka Kapitso Jacques, né à Karuruma en 1976. Il est de Butembo selon une lettre retrouvée dans sa poche et il est noté que cet homme ne s'attendait plus avec sa vie”, indique Honoré Kapitula. Signalons que le corps a été levé sur le lieu du drame après l'autorisation du procureur de la République. Dodo Mathe ...
Nord-Kivu : 8 groupes armés des Maï-Maï prêts à déposer les armes et répondre à l’appel de Félix Tshisekedi
Sécurité

Nord-Kivu : 8 groupes armés des Maï-Maï prêts à déposer les armes et répondre à l’appel de Félix Tshisekedi

Ces groupes armés l'ont fait savoir à travers une déclaration rendue publique mercredi 18 mai 2022 à Lubero dans le grand nord de la province du Nord-Kivu. Ces miliciens d'autodéfense sont regroupés dans la coalition des forces nationalistes pour la défense de du Congo, (CFNDC) qui salue la volonté du gouvernement Congolais à ppeler les groupes armés d'autodéfense à contribuer à l'efficacité de la paix. Toute fois, ces groupes de miliciens constatent que la première consultation du mois dernier à Nairobi au Kenya a été moins représentatif. Pour ce faire, ces groupes armés des nationalistes veulent aller prendre part à la suite des travaux de Nairobi au nom de la paix. Ces huits (8) groupes armés sont dans deux territoires dont Beni et Lubero dans la province du Nord-Kivu dans l'...
Ituri : un élément ADF neutralisé et autres capturés par les FARDC à Kartuma et Bawanza
Sécurité

Ituri : un élément ADF neutralisé et autres capturés par les FARDC à Kartuma et Bawanza

Les forces armées de la République Démocratique du Congo mènent depuis l'après midi du mardi 17 mai 2022 des opérations militaires contre les rebelles ougandais d'Allied Democratic Forces (ADF) qui se sont installés dans la forêt de Kartuma, située proche des villages Bamande et Bawanza dans la chefferie de Walese-Vonkutu, territoire d'Irumu en Ituri.Selon le commandant des opérations, un élément ADF a été tué un autre capturé pendant les affrontements. Pour le moment selon la même source dans cette région, le général Mugisa Muleka Joseph commandant de la 31ème brigade de défense principale affirme que l'ennemi est en débandade et l'armée a déjà pris des mesures pour le neutraliser dans cette forêt de Kartuma. “Nous allons poursuivre ces ADF jusqu'à les neutraliser tous. Ils von...
Ituri : “Une troisième équipe de sensibilisateurs des groupes armés annoncée à Bunia” (Lt Gén. Luboya N’kashama)
Sécurité

Ituri : “Une troisième équipe de sensibilisateurs des groupes armés annoncée à Bunia” (Lt Gén. Luboya N’kashama)

Après le passage des émissaires de Félix Tshisekedi Président de la RD Congo et la Task Force , une nouvelle équipe de sensibilisateurs est attendue au chef lieu de la province de l'Ituri pour sensibiliser les groupes armés négatifs à déposer les armes. L'information est parvenue mercredi 18 mai 2022 à la rédaction de rtr-beni.net par l'autorité militaire de la province de l'Ituri dès son arrivée à Bunia en provenance de Kinshasa où elle a participé à un atelier des officiers supérieurs de l'armée et de la police nationale Congolaise sur l'éthique et déontologie des hommes armés loyalement. "Moi je vais faciliter ,ces gens vont venir jeudi 19 mai 2022, je vais les accueillir et je vais leur donner tous les moyens mais moi je vais continuer avec mon travail en tant que commandant...
Bashu : 4 cavernes des militaires incendiées et un civil blessé lors d’une attaque des miliciens maï-maï à Bashu
Sécurité

Bashu : 4 cavernes des militaires incendiées et un civil blessé lors d’une attaque des miliciens maï-maï à Bashu

Des miliciens maï-maï ont attaqué une position des militaires des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) basés à Vuhovi, chef lieu du groupement Isale-Vuhovi, chefferie des Bashu en territoire de Beni au Nord-Kivu. L'attaque s'est produite la nuit de mercredi au jeudi 19 mai 2022 aux environs de 23 heures, selon les sources contactées sur place. L'administration du groupement Isale-Vuhovi confirme cette attaque. Elle avance un bilan de deux militaires FARDC et un civil dont une femme d'une trentaine d'années blessés au cours de cette attaque. De l'autre côté, l'autorité locale de cette entité parle également de l'incendie de quatre (4) cavernes des militaires par ces miliciens dont on ignore encore leur groupe d'appartenance. Pour l'instant, c'est une ps...
Sud-Kivu : un autre  présumé Kidnappeur tombé dans les mains des FARDC dans un débit de boissons à Baraka
Sécurité

Sud-Kivu : un autre présumé Kidnappeur tombé dans les mains des FARDC dans un débit de boissons à Baraka

Monsieur Marko Musoningi présumé Kidnappeur œuvrant dans l'espace Baraka-Fizi, originaire de la plaine de Ruzizi en territoire d'Uvira au Sud-Kivu est aux arrêts depuis lundi 16 mai 2022. Celui-ci à était arrêté dans un débit de boissons par les éléments du 2202ème régiment d'infanterie basé en ville de Baraka, dirigé par le colonel David Ipanga. L'armée dit avoir des témoignages sûrs concernant son appartenance du réseau des Kidnappeurs. Son arrestation est survenue le même jour d'enlèvement d'un chauffeur à Malinde, secteur de Mutambala, territoire de Fizi aux environs de 19 heures de ce même lundi où les ravisseurs demandent déjà une rançon à travers les réseaux téléphoniques. Nos sources affirment que Marko Musoningi est souvent cité dans plusieurs cas de Kidnappings des cha...
Butembo : la famine et le manque des soins médicaux à la base de la mort de 6 détenus de la prison de Kakwangura depuis le début de l’an 2022
Sécurité

Butembo : la famine et le manque des soins médicaux à la base de la mort de 6 détenus de la prison de Kakwangura depuis le début de l’an 2022

Six (6) détenus de la prison de Butembo Kakwangura au Nord-Kivu sont décédés depuis le début de l'année 2022 suite à la famine et au manque des soins de santé. Les cas les plus récents sont ceux vécus entre samedi 15 et lundi 16 mai 2022 où trois locataires de cette maison carcérale, renseigne une source proche de la prison de Kakwangura, contactée par Julien Mathe Vweya, correspondant de la radio télévision Rwanzururu (RTR)/Beni. Interrogé par le même correspondant, Maître Muhindo Wasivinywa, coordonnateur du réseau pour les droits de l'homme (REDHO) appelle à l'action urgente du gouvernement en faveur de près de huit cents et quatre (804) détenus dans cette maison pénitentiaire. “Malheureusement la nourriture qu'on envoie, ça ne fait 15 jours; alors que les autorités pensen...
Bukavu : 6 morts, des blessés et des dégâts matériels enregistrés dans 2 accidents routiers
Sécurité

Bukavu : 6 morts, des blessés et des dégâts matériels enregistrés dans 2 accidents routiers

Deux (2) accidents de circulation routière se sont produits mardi 17 mai 2022 dans la ville de Bukavu, chef lieu de la province du Sud-Kivu dans l'Est de la République Démocratique du Congo (RDC) faisant des dégâts humains et matériels. Le premier accident est celui survenu au quartier Panzi en commune d'Ibanda où un véhicule en provenance de la ville d'Uvira a fini sa course sur une dizaine de personnes dans un embouteillage. Six (6) morts et des blessés et plusieurs biens de valeurs perdus, tel est le bilan donné à notre rédaction de rtr-beni.net par la coordination de la nouvelle dynamique de la société civile (NDSCI) Bukavu. La cause de cet accident serait l'ivresse au volant, a indiqué monsieur David Cikuru, un cadre de la société civile de Panzi. Le deuxième accident a ...