vendredi, août 19

Sécurité

RDC : « Les massacres dans l’Est du pays sont en voie de devenir des  faits normaux », dénonce le député national Iracan Unen Gratien qui  prévoit créer un site internet où seront postées des images des victimes
Sécurité

RDC : « Les massacres dans l’Est du pays sont en voie de devenir des faits normaux », dénonce le député national Iracan Unen Gratien qui prévoit créer un site internet où seront postées des images des victimes

L’elu de la ville de Bunia en province de l’Ituri, le député national Iracan Unen Gratien de Saint-Nicolas, déplore le fait que les massacres perpétrés dans la partie Est de la République Démocratique du Congo sont en voie de devenir des faits normaux où des vies humaines sensées être protégées par l’Etat Congolais ainsi que la communauté internationale, continuent d’être effacées. Dans un communiqué rendu publique vendredi 19 août 2023 par cet élu du peuple, il appelle les Congolais à briser le silence en dénonçant les tueries et en les faisant parvenir toutes les images et circonstances possibles de chaque crime commis sur les personnes civils pour mettre fin à cette tragédie. Pour ce député national, un sur internet sera créé pour la diffusion de toutes les images de massacre, ...
Sécurité

Beni : incendie au bureau de la PNC commissariat d’Oïcha, plusieurs détenus évadés et des armes de guerre consumées

Un incendie d'origine inconnue a été déploré la nuit du jeudi au vendredi 19 août au bureau de la Police Nationale Congolaise (PNC) commissariat d'Oïcha, chef lieu du territoire de Beni au Nord-Kivu. Le bourgmestre de cette commune qui confirme cette nouvelle, Indique que cet incident survenu autour de 23 heures a occasionné la perte de plusieurs biens de valeurs. Parmi ces biens, l'autorité municipale d'Oïcha cite des munitions de guerre dont des armes du type Ak47 et deux bâtiments qui servaient comme amigo au sein de la PNC communale et un bureau administratif de la police. Les détenus au nombre de quatre (4) se sont sauvés de justesse et jusqu'à présent sans suite, indique monsieur Kikuku Nicolas. Le feu a débordé jusqu'atteindre deux (2) bâtiments de l'amigo de l'auditor...
Entrée des troupes burundaises sur le sol Congolais : la nouvelle  société civile Congolaise d’Uvira parle d’une nouvelle « Agression »
Sécurité

Entrée des troupes burundaises sur le sol Congolais : la nouvelle société civile Congolaise d’Uvira parle d’une nouvelle « Agression »

Depuis lundi dernier, la République Démocratique du Congo a officialisé l'entrée d'un contingent des forces de défense du Burundi sur son sol dans le cadre de l'EAC pour faire face aux violences armées dans la province du Sud-Kivu. La Nouvelle Société Civile Congolaise de la ville d'Uvira par l'entremise de son président Byamungu parle d'une nouvelle forme d'agression du territoire Congolais. "L'entrée de l'armée Burundaises sur le sol Congolais, nous la considérons comme une nouvelle agression de la RDC. Nous sommes entrain de nous demander comment elle va fonctionner là où les forces onusiennes ont échoué qui fustigent l'inefficacité de son armement…," a-t-il dit. Pour cet activiste de la Nouvelle Société Civile Congolaise, ce n'est pas pour la première fois que ces soldats...
Nord-Kivu : “Contrairement à l’annonce du gouverneur de province, la MONUSCO n’envisage pas de quitter Butembo” (Réaction)
Sécurité

Nord-Kivu : “Contrairement à l’annonce du gouverneur de province, la MONUSCO n’envisage pas de quitter Butembo” (Réaction)

Les voix s’élèvent par une contradiction entre l’autorité provinciale du Nord-Kivu, Constant Ndima et la mission d’organisation des nations Unies pour la Stabilisation du Congo (MONUSCO). Pendant qu’il séjourneen ville de Butembo, l’autorité provinciale a annoncé jeudi 18 août 2022 le départ de la MONUSCO dans cette vile du Nord-Kivu suite aux dernières attestations survenues contre les civils. «En ce qui concerne le départ de la MONUSCO, nous avons aussi parcouru cette problématique. La MONUSCO est déjà partie, chers Congolaise, chers Bubolais. Pour les équipements encore dans la ville, nous allons nous réunir à Goma avec les responsables de la mission pour voir comment les évacuer. Il y avait une mauvaise attente. Certainement ceux qui venaient ces derniers temps pour rendre son...
Sécurité

Ituri : 16 morts enregistrés après une attaque des miliciens CODECO à Djugu

Seize (16) morts dont quatre (4) militaires loyalistes ont été déplorés dans une attaque des miliciens CODECO en territoire de Djugu en Ituri mardi dernier. Les assaillants ont attaqué le village Sumbu dans la chefferie des Mambisa, indique la société société locale. Son président Ngadjole Assani renseigne que parmi les victimes civiles, il y a trois (3) femmes, deux (2) enfants et sept (7) hommes. La même source indique que ces miliciens ont pillé une importante quantité d'or et pris d'autres civils en otage. La mort de quatre (4) militaires cependant est confirmée par le porte-parole de l'armée en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo. Du reste poursuit cet officier, la situation est maîtrisée et la fouille continue dans la zone où l'ennemi a pris la direction. Enfin, le spe...
Sécurité

Ituri : des morts, des blessés et des capturés dans une nouvelle attaque ADF à Mambasa

Huit (8) morts dont un rebelle, deux (2) capturés et plusieurs blessés, c'est le bilan provisoire enregistré à la suite d'une nouvelle attaque des combattants de l'Allied Democratic Forces (ADF) dans le territoire de Mambasa en l'Ituri, la journée du mardi 16 Août 2022. Les éléments des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont libéré quinze (15) otages à l'issue de l'offensive contre l'ennemi. Entre temps, les activités ont tourné au ralenti sur place où un déplacement massif des habitants a été constaté mercredi 17 août dernier. Le drame a eu lieu dans l'agglomération de Lolwa située le long de l'axe routier Komanda-Mambasa, a confirmé hors-mico le chef du village précité, Sebo Amuti Jean. La Convention pour le Respect des Droits Humains (CRDH) en Itu...
Sécurité

Guerre M23-FARDC dans le territoire de Rutshuru : l’ICCN annonce avoir enregistré d’énormes dégâts au chantier de la centrale hydroélectrique de Rwanguba

L'attaque du Parc National des Virunga (PNVi) dans la matinée du mardi 16 août 2022 par les combattants du M23, en territoire de Rutshuru a causé d'énormes dégâts. L'annonce a été faite mercredi par l'Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN), dans un communiqué relayé à la presse au Nord-Kivu. L'attaque a été vécue sur le chantier de construction de la nouvelle centrale hydroélectrique de Rwanguba. Cette dernière qui a impliqué des tirs d'artillerie lourde, a entraîné la chute de deux engins explosifs au milieu du chantier qui comprend des installations résidentielles pour les travailleurs et des ateliers de construction. Elle s'est ensuite traduite par des dégâts matériels significatifs, notamment pour les équipements de chantier. Toutefois, aucune victime n'...
Sécurité

Beni : au moins 20 cas de vol enregistrés en une seule nuit à Oïcha

La société civile forces vives de la commune d'Oïcha, chef lieu du territoire de Beni alerte sur la recrudescence des cas de vol à main armée, extorsion des biens des habitants et cambriolages dans cette partie de la province du Nord-Kivu. Dans une interview accordée à la Radio Moto Oïcha, émettant dans la zone, cette structure citoyenne indique que c'est depuis deux semaines qu'une nuit ne passe sans signaler un cas d'insécurité de ce genre. Et la seule nuit du mardi au mercredi 17 août 2022, au moins vingt (20) cas ont été notifiés, selon le premier rapporteur de ces forces vives. Monsieur Darius Syayira parle des maisons des particuliers qui sont ciblées par des hommes armés qui seraient en complicité avec certains civils. Ils opèrent nuitamment et emportent avec eux des biens d...
Sécurité

Combats FARDC-M23 à Rutshuru : les assaillants réclament un « dialogue direct » avec le Gouvernement congolais

De Violents combats ont opposé, mardi 16 août 2022, les éléments des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) aux combattants du Mouvement du 23 Mars (M23) dans plusieurs villages du territoire de Rutshuru, dans la province du Nord-Kivu, dans l'Est de la RD Congo. Des sources sur place renseignent que les combattants du M23 ont signé de nouvelles attaques contre les positions des FARDC, dans les localités de Muhimbira, Rwanguba et Langira, vers les petites heures du matin de ce mardi. Ces sources sous couvertes d'anonymat, précisent que les coups de feu ont d'abord retenti sur la colline Shwera avant que des bombardements ne touchent les villages précités où d'importants dégâts humains et matériels ont été rapportés parmi les civils. L' armée dans la région a...
Sécurité

Tueries dans l’Est de la RDC : les élus du Grand Nord-Kivu se sont entretenus avec le Ministre de l’intérieur

Le Vice-premier Ministre, ministre de l’intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières, Daniel Aselo Okito Wa Koy, s’est entretenu, lundi 15 août 2022, dans son cabinet de travail, avec quelques élus de la province du Nord-Kivu venus lui présenter les préoccupations en lien avec la situation sécuritaire dans cette partie orientale de la RD Congo. Il s’agit des députés élus des territoires de Beni et Lubero et des villes de Beni et Butembo. Se confiant à la presse, Baliesima Kadukima Albert, président du Caucus des députés du Grand Nord-Kivu, pense qu’il est important d'écouter la jeunesse de cette partie de la RDC. « L’énergie de cette jeunesse doit être capitalisée », a-t-il insisté auprès du numéro un de la sécurité nationale, soutenant que la situation sécu...