dimanche, janvier 29

Sécurité

RDC : les FARDC accusent le Rwanda d’organiser un autre massacre des « TUTSIS » Congolais après la prise de Kitsanga par le M23/RDF
Sécurité

RDC : les FARDC accusent le Rwanda d’organiser un autre massacre des « TUTSIS » Congolais après la prise de Kitsanga par le M23/RDF

Dans un communiqué publié samedi 28 janvier 2023, les forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), après la prise de la cité de Kitsanga en territoire de Masisi au Nord-Kivu, les forces de sécurité accusent le Rwanda d'être derrière cette progression des rebelles du mouvement du 23 Mars (M23). "Après Kishishe et Bambu, le Rwanda prépare un autre pogrom visant lesTutsis congolais au Nord-Kivu. Après les massacres des populations civiles à Kishishe et à Bambu en territoire de Rutshuru, des faits probants et des renseignements précis renseignent de la présence aujourd'hui dans le Masisi d'un corps expéditionnaire des forces spéciales de l'armée Rwandaise chargé de commettre un autre massacre ciblé contre des Tutsis congolais afin d'attribuer ces actes ignobles aux For...
Insécurité aux alentours de la ville de Goma: la mairie prends des mesures préventives
Sécurité

Insécurité aux alentours de la ville de Goma: la mairie prends des mesures préventives

Dans un communiqué rendu public vendredi 27 janvier 2023, le maire de la ville de Goma, le commissaire supérieur principal Kabeya François Makossa invite sa population à la vigilance tout azimut et à dénoncer les suspects au regard de la recrudescence de la situation sécuritaire dans plusieurs agglomérations de la province du Nord-Kivu. "…Une surveillance tout azimut est recommandée pour les entrées dans tous les lieux publics en l'occurrence les églises, les écoles, les marchés, les bars et boîtes de nuits, les stations services et autres par des fouilles bien organisées afin de prévenir d'éventuelles menaces d'attaques terroristes." a-t-il instruit. Pour les marchés, le maire de la ville les appelles à organiser des entrées d'une part et des sorties d'autres part. Fred Mast...
M23 au Nord-Kivu : un autre site de déplacés érigé à Bulengo à l’Ouest de Goma
Sécurité

M23 au Nord-Kivu : un autre site de déplacés érigé à Bulengo à l’Ouest de Goma

C'est depuis quelques jours qu'il s'observe des déplacés de la guerre du M23, dans une concession Universitaire se trouvant à Bulengo dans le quartier Lac vert en ville de Goma, chef lieu de la province du Nord-Kivu. Venus du territoire de Masisi, ces Congolais ont trouvé refuge dans la concession de l'Université de Goma, UNIGOM, située près de celle de l'Institut Supérieur des Techniques Appliquées (ISTA) Goma, où plusieurs abris sont déja érigés. Il s'agit d'un nouveau site de campement provisoire pour de déplacés victimes des affres de la gurre du M23, en dehors d'autres se trouvant dans le territoire de Nyiragongo, au nord de Goma. Ce qui a suscité une crainte dans le chef de quelques citoyens de la ville touristique, craignant à une probable infiltration d'une part et d'aut...
Beni : des ennemis piègent une nouvelle bombe en plein marché d’Oïcha
Sécurité

Beni : des ennemis piègent une nouvelle bombe en plein marché d’Oïcha

Dans le marché d'Oïcha, chef lieu du territoire de Beni au Nord-Kivu, une nouvelle bombe artisanale a été découverte l'avant midi du vendredi 27 janvier 2023. Sont les marchands qui ont découvert cet engin explosif, avant d'alerter les services de sécurité. Sur place, la police nationale congolaise district d'Oïcha qui a fait recours aux spécialistes, a affirmé qu'il s'agissait bel et bien d'une bombe artisanale piégée par des mal intentionnés, notamment les ennemis de la paix. La bombe a été désinstallée sans causer aucun dégât. Mais cette nouvelle découverte de bombe dans ce marché a occasionné une paralysie momentanée et partielle des activités économiques au marché. Les services de sécurité ont, sur place salué et encouragé la vigilance des habitants. Mbafumoja Bradeau...
Guerre contre les M23 : “Le pays va mal, très mal; Levons-nous pour le défendre » (Claudel Lubaya)
Sécurité

Guerre contre les M23 : “Le pays va mal, très mal; Levons-nous pour le défendre » (Claudel Lubaya)

C'est dans son nouveau communiqué que le député national Claudel André Lubaya a exprimé ses inquiétudes face à la progression des rebelles M23 qui continuent à conquérir des localités au Nord-Kivu. "Chaque jour, le pays se dissèque, se disloque et se désintègre, dans l'impuissance du gouvernement Congolais dont le pôle régalien est quasi inexistant. Engagés dans une campagne électorale prématurée, les politiques semblent être préoccupés par leurs intérêts personnels au détriment de ceux de la patrie dont l'intégrité territoriale est sérieusement menacée. Pour une fois, soyons sérieux ! Le pays vaut plus que tout. L'intérêt supérieur de la Nation appelle au dépassement de soi. Sans sursaut patriotique évident, sans front intérieur décisif et sans reprise en main effective de l'appar...
Nord-Kivu : l’armée annonce les tirs d’essai en armes lourdes en territoire de Beni
Sécurité

Nord-Kivu : l’armée annonce les tirs d’essai en armes lourdes en territoire de Beni

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), procéderont samedi 28 janvier 2023 à l'opération des tirs d'essai aux armes lourdes en territoire de Beni au Nord-Kivu dans l'Est de la République Démocratique du Congo. D'après le capitaine Antony Mualushayi Mbombo, porte-parole des opérations militaires Sokola 1 grand Nord, cette opération durera une heure et trente minutes soit de 06 heures jusque 07 heures 30 minutes. "Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo informent la population de Beni territoire que, sa base logistique avancée procèdera ce samedi 28 janvier 2023 de 6h00 à 7h30' aux tirs d'essai aux armes lourdes. Pour éviter les incidents, l'armée demande à la population cultivatrice de se rendre aux champs qu'à partir de 8h00'', indique ...
Nord-Kivu : le gouverneur annonce des mesures instructives après explosion d’une bombe à Beni
Sécurité

Nord-Kivu : le gouverneur annonce des mesures instructives après explosion d’une bombe à Beni

C'est au travers un communiqué de presse rendu public Jeudi 26 janvier 2023 que le gouverneur militaire du Nord-Kivu s'est exprimé au lendemain de l'explosion d'une bombe dans la cellule de Macampagne, ville de Beni, blessant ainsi 18 personnes. Le lieutenant Général Constant Ndima, qui revient sur ce bilan, attribue l'attaque aux rebelles de l'ADF. "C'est avec amertume que j'ai appris l'explosion d'un engin improvisé dans un moulin à proximité du marché situé dans la cellule de Macampagne au quartier Kalinda, en commune de Mulejmkera, ville de Beni la soirée du mercredi 25 janvier 2023. Le bilan de cet énième acte terroriste attribué une fois de plus aux ADF/MTM fait état de 18 blessés, dont 3 grièvement. Tous, pris en charge actuellement dans différentes structures de la place", ...
Beni : la police parle d’une bombe piégée et dresse un bilan de 18 blessés à Macampagne
Sécurité

Beni : la police parle d’une bombe piégée et dresse un bilan de 18 blessés à Macampagne

La police nationale congolaise commissariat urbain de Beni s'est exprimée sur la détonation entendue la soirée du mercredi 25 janvier 2023 au marché de Macampagne en ville de Beni. Dans une dépêche, la police reconnaît que les victimes ont été la cible d'une bombe piégée. Provisoirement, Nasson Murara communicateur de la police dresse un bilan d'au moins 18 personnes blessées. Il promet toutefois de donner ultérieurement d'autres détails en fonction de l'évolution de la situation et des enquêtes amorcées par les services habiletés. Les 18 personnes blessées sont prises en charge par le personnel soignant dans des structures proches du marché de Macampagne et d'autres ont été nuitamment évacuées à l'hôpital général de référence de Beni. Paluku D. ...
Beni : des personnes blessées au marché de Macampagne
Sécurité

Beni : des personnes blessées au marché de Macampagne

Le drame est arrivé la soirée du mercredi 25 janvier 2023 au marché de Macampagne dans le quartier Kalinda en ville de Beni, province du Nord-Kivu. Les premières informations recueillies par la rédaction de rtr-beni-net font état des personnes blessées à l'intérieur du marché. Toutes ces personnes voulaient moudre la farine, indique un témoin qui a requis l'anonymat. Jusqu'à la rédaction de cet article, personne ne sait identifier ce qui a causé cet incident. Certaines personnes soupçonnent un engin explosif, d'autres ne partagent pas cette opinion pensant que, c'est plutôt la machine qui a causé ce drame. La version des officiels reste donc attendue. Paluku D.
Après l’attaque du SUKHOI-25 par l’armée Rwandaise sur le sol Congolais ; craignant une attaque de la ville de Goma : les groupes de pression suspendent leur manifestation du 26 janvier prochain
Sécurité

Après l’attaque du SUKHOI-25 par l’armée Rwandaise sur le sol Congolais ; craignant une attaque de la ville de Goma : les groupes de pression suspendent leur manifestation du 26 janvier prochain

Dans un communiqué de presse, les mouvements citoyens et groupes de pression du Nord-Kivu disent renforcer leurs niveaux d'alerte pour mettre fin à l'insécurité grandissante et la provocation du Rwanda. "Vu la situation qui prévaut dans la province et la menace qui pèse sur la ville de Goma et dans certaines entités périphériques, entre autre Kitshanga et ailleurs, vu les actes de provocation réalisés hier à 17h par le Rwanda qui a lancé deux missiles sur un avion de SURKHOI 25 survolant l'espace aérien Congolais et qui a créé une psychose dans la population de la ville de Goma et ses environs. Le collectif des mouvements citoyens et groupes de pression du Nord-Kivu informe l'opinion national et international que, dans le cadre d'aider le service de sécurité et notre armée à renfor...