jeudi, juin 20

JUSTICE

Procès des auteurs du coup d’État raté à Kinshasa : la peine de mort proposée par le ministère public à charge de Marcel Malanga et deux autres prévenus Américains
JUSTICE

Procès des auteurs du coup d’État raté à Kinshasa : la peine de mort proposée par le ministère public à charge de Marcel Malanga et deux autres prévenus Américains

La peine de mort a été proposée par le ministère public à charge de Marcel Malanga et deux autres prévenus Américains, pour avoir tué Kévin Tamba et deux (02) policiers de Vital Kamerhe. Six (06) préventions sont à leur charge, entre autres, l'Attentat, le Terrorisme, le Meurtre, la Détention illégale d'armes et munitions de guerre, la Tentative d'assassinat, l'Association des malfaiteurs, et le Financement du terrorisme. Marcel Malanga et deux (02) autres prévenus ont été devant les juges du Tribunal militaire de Garnison à Ndolo. Ces Américains sont reprochés d'avoir commis plusieurs actes de violence à l'endroit de trois (03) policiers, à Delvaux, dans la nuit du dimanche 19 mai 2024. Ils ont arraché les armes à feu de ces policiers, ils ont attaqué la résidence de Vital K...
RDC : désormais la justice ne sera plus passive, prévient le procureur général de la cour de cassation aux magistrats
JUSTICE

RDC : désormais la justice ne sera plus passive, prévient le procureur général de la cour de cassation aux magistrats

« La Justice ne sera plus passive », prévient le procureur général près la Cour de cassation aux magistrats de sa juridiction. « Les antivaleurs, d'où qu'elles viennent, vont rencontrer les magistrats sur leur chemin », dit Firmin Mvonde Mambu dans une vidéo explorée par Barick Buema de Top Congo FM. Le procureur a réuni jeudi 06 juin les hauts magistrats de sa juridiction. « Nous avons donné des directives nouvelles et rappelé les anciennes qui sont bonnes pour mettre de l'ordre dans ce panier », a-t-il déclaré. Il dit vouloir « assainir le secteur de la justice conformément à la vision du Chef de l'État ». Bienvenu Katava
Nommé au poste du ministère de la justice Congolaise : Constant Mutamba promet des actions judiciaires fortes contre les auteurs de l’agression Rwandaise et les détourneurs des deniers publics
JUSTICE

Nommé au poste du ministère de la justice Congolaise : Constant Mutamba promet des actions judiciaires fortes contre les auteurs de l’agression Rwandaise et les détourneurs des deniers publics

Quelques heures après sa nomination au poste du ministère Congolais de la justice et gardes des sceaux, Me Constant Mutamba promet initier des actions judiciaires fortes contre les auteurs de l'agression Rwandaise. Dans sa publication du jeudi 30 mai sur son compte X, ce ministre de tutelle ajoute que même les détourneurs des deniers publics sont concernés par ces actions « Je remercie Dieu pour la grâce et SEM le Président de la République pour l'honneur et la confiance. Dorénavant Ministre de la justice et Garde des sceaux, je m'emploierai sous son leadership à administrer une thérapie de choc, par des réformes judiciaires courageuses et audacieuses, à ce secteur. Des actions judiciaires fortes seront initiées contre les auteurs de l'agression rwandaise et les detourneurs des ...
Monseigneur Fridolin Ambongo aux fidèles catholiques : « Un évêque peureux est un faux »
JUSTICE

Monseigneur Fridolin Ambongo aux fidèles catholiques : « Un évêque peureux est un faux »

Le prélat catholique, Fridolin Ambongo, s'est prononcé, dimanche 28 avril 2024, au Centre Pastor diocésain Lindonge, en commune de Limete, quelques heures seulement après la correspondance du Procureur Général près la Cour de Cassation. Devant les fidèles catholiques, l'archevêque métropole de Kinshasa, Ambongo a indiqué qu'il ne fait qu'accomplir la parole de Dieu, et il n'a pas peur de dire la vérité aux autorités politiques de la République Démocratique du Congo. "En tant que prophète, vous avez le devoir de parler sans peur au nom de Dieu. Un évêque peureux est un faux", a-t-il déclaré. Pour rappel, dans une correspondance adressée au Procureur général près la Cour d'Appel de Kinshasa/Matete, le Procureur Général près la Cour de Cassation, a ordonné  l’ouverture d’une inf...
RDC-Affaire Cardinal Fridolin Ambongo : pour l’église catholique « le procureur général a-t-il une balance ?, qu’il se pèse avant d’affronter un cardinal »
JUSTICE

RDC-Affaire Cardinal Fridolin Ambongo : pour l’église catholique « le procureur général a-t-il une balance ?, qu’il se pèse avant d’affronter un cardinal »

Le prêtre Congolais J.P Bodjoko se rappelle que c’est « le même procureur général près la Cour de cassation qui avait intimidé les gens en déclarant qu'il y aura des interpellations de ceux qui remettront en cause les conclusions des enquêtes judiciaires sur la mort du député Chérubin Okende ». « Si c'est lui », prévient-il, « alors qu'il sache qu'il s'engage dans un terrain qu'il ne pourrait maîtriser par la suite. Le président Félix Tshisekedi a « déjà dit tout haut ce qu'il pense de la justice de la RDC. Et nous le savons tous », ajoute-t-il. Et l'église tacle le PG : « Le procureur général près la Cour de cassation devrait d'abord chercher un bon secrétaire qu'il lui apprendra à distinguer un Monseigneur d'un Cardinal. L'histoire est là pour nous enseigner et renseigner, a-t...
RDC : le procureur général près la Cour de cassation interdit aux ministres des Finances et du Développement rural de sortir de Kinshasa et du territoire national
JUSTICE

RDC : le procureur général près la Cour de cassation interdit aux ministres des Finances et du Développement rural de sortir de Kinshasa et du territoire national

Leurs fuites étant à craindre, les ministres des Finances et du Développement rural sont interdits par le procureur général près la Cour de cassation de sortir de Kinshasa et du territoire national. Nicolas Kazadi et François Rubota sont “accusés de détournement des deniers publics. Ils sont tenus de répondre devant l'organe de la loi”, dit le procureur général près la Cour de cassation. Dans une correspondance signée, samedi 27 avril, Firmin Mvonde demande au DG de la DGM d’instruire tous ses services œuvrant aux postes frontaliers. Bienvenu Katava
RDC : le Cardinal Fridolin Ambongo bientôt arrêté ?
JUSTICE

RDC : le Cardinal Fridolin Ambongo bientôt arrêté ?

Le procureur général près la Cour de cassation ordonne l'ouverture d’une information judiciaire à l'encontre du cardinal Fridolin Ambongo à la Cour d'appel de Kinshasa/Matete. Firmin Mvonde accuse le prélat catholique d'avoir tenu “des propos séditieux de nature à décourager les militaires au front ”. Dans une correspondance, exploitée par la rédaction de rtr-beni.net, Il rappelle aussi l'avoir déjà invité le 25 avril 2024, mais il “a décliné l'invitation”. Il sied de signaler que, le prélat catholique se livre ces derniers temps dans des propos critiquant le pouvoir de Kinshasa, qui selon lui, est à la base de la souffrance de la population congolaise. Bienvenu Katava
RDC : la justice décide de la levée du moratoire sur l’exécution de la peine de mort
JUSTICE

RDC : la justice décide de la levée du moratoire sur l’exécution de la peine de mort

Décrété en 2003 par le gouvernement Congolais, le moratoire sur l'exécution de la peine capitale a été levée par le ministre de la justice à travers une note circulaire rendue publique jeudi 13 mars 2024. C'est une décision prise par les membres du gouvernement Congolais lors de la cent vingt-quatrième réunion ordinaire du conseil des Ministres du 09 février 2024. Cette mesure a été prise en vue de débarrasser l'armée de la RDC des traîtres d'une part et d'endiguer la recrudescence d'actes de terrorisme et de banditisme urbain entraînant mort d'hommes d'autre part. Lire ici la note circulaire : Selon l'esprit de cette note signée par Mutombo Kiese Rose, le Procureur Général près la Cour de Cassation et l'Auditeur Général des Forces armées de la RDC assureront une ...
Contentieux électoraux : la cour d’appel de Kinshasa/Matete annonce pour ce mardi, le début des audiences pour les législatives provinciales
JUSTICE

Contentieux électoraux : la cour d’appel de Kinshasa/Matete annonce pour ce mardi, le début des audiences pour les législatives provinciales

Dans un communiqué de service signé par le chef de Division J.P Mafangu Ngieb, la cour d'appel de Kinshasa/Matete annonce le début des audiences liées aux contentieux électoraux pour ce mardi 05 mars 2024. Par cet effet, elle invite les candidats déchus aux élections provinciales en ville de Kinshasa, les regroupements politiques et les candidats indépendants à prendre part à ces audiences. Selon toujours ce communiqué, ces audiences de contentieux des résultats aux législatives provinciales dans la ville de Kinshasa se dérouleront dans la grande salle des audiences de la cour de céans. Tout va commencer à partir de 10 heures de Kinshasa, souligne la même source. Serge Mulimani, depuis Kasindi
RDC/Justice : « Tout celui qui s’oppose à la version officielle parlant du suicide de Chérubin Okende sera interpellé » ( Document)
JUSTICE

RDC/Justice : « Tout celui qui s’oppose à la version officielle parlant du suicide de Chérubin Okende sera interpellé » ( Document)

Alors les commentaires fusent presque dans tous les sens s'opposant à la thèse selon laquelle le Feu Chérubin Okende s'était suicidé, selon le résultat final de la justice, le Procureur général, Firmin Mambu met en garde tous ceux-là qui contestent ce résultat officiel. Il vient d'instruire le Procureur de la République d'interpeller toute personne qui s'oppose (auteurs de commérages), cela pour éclairer son lanterne, tout en lui rappelant que les affirmations gratuites constitutives de faux bruits sont réprimées par la loi et qu'il attend de Procureur de la République la promptitude dans l'exécution de ses devoirs et un rapport ponctuel. Le procureur général a rappelé monsieur le Procureur de la République, qu'il se souviendra que le jeudi 29 février 2024, avant sa communicatio...