jeudi, février 22

Société

Beni : la MONUSCO sensibilise la jeunesse sur la résolution 2250 et la prévention des violences
Société

Beni : la MONUSCO sensibilise la jeunesse sur la résolution 2250 et la prévention des violences

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités de sensibilisation des jeunes sur la résolution 2250 et la prévention des violences communautaires, la section des affaires civiles de la mission d'organisation des nations unies au Congo MONUSCO Grand Nord a échangé jeudi 22 février 2023 avec les jeunes de la commune de Mulekera, ville de Beni. C'était une session de sensibilisation qui visait le renforcement du leadership des jeunes dans la construction de la paix, des réformes du secteur de sécurité et la cohésion sociale. Monsieur Mereaut Brice coordinateur adjoint de la section des affaires civiles à la MONUSCO a présenté le plan de sortie transition de la MONUSCO appellant les jeunes à capitaliser toutes les bonnes occasions pour cimenter les relations avec les services de sé...
Goma : « L’hôtel de ville ne reconnaît aucun groupement coutumier incorporé » (Communiqué)
Société

Goma : « L’hôtel de ville ne reconnaît aucun groupement coutumier incorporé » (Communiqué)

D'après la loi organique Nº08/016 du 08 octobre 2008 relative aux entités territoriales décentralisées en République Démocratique du Congo, aucun groupement coutumier n'est incorporé dans la ville. Ainsi réagi le maire de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, par rapport à la résurgence d'un prétendu groupement incorporé mardi 20 février dans la ville de Goma, dit « Bumunya », qui regrouperait l'espace Bulengo, Mugunga et Nyabyunyu, partie située à l'Ouest de la ville touristique. Dans un communiqué rendu public, le maire de ville met en garde les tenants de cette idéologie, la qualifiant des “manœuvres de troubles” à l'ordre public, qui dit-il “ne peuvent pas en aucun cas être tolerees”. « Ainsi, il met en garde les tenants de cette idéologie et leur prévient qu'il s'agi...
Goma : Les mouvements citoyens ont descendu dans la rue pour condamner l’agression Rwandaise et susciter le gouvernement Congolais à finir la guerre
Société

Goma : Les mouvements citoyens ont descendu dans la rue pour condamner l’agression Rwandaise et susciter le gouvernement Congolais à finir la guerre

Malgré l'interdiction par le maire de la ville touristique Congolaise de Goma, de la tenue d'une marche pacifique dans sa juridiction pour condamner la guerre des agresseurs M23-RDF et leurs complices dans la partie Est de la République Démocratique du Congo, les mouvements citoyens, groupes de pression et structures des jeunes du Nord-Kivu à Goma ont manifesté lundi 19 février 2024 dans une marche pacifique. La marche avait également comme objectif de soutenir les forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et les Wanzalendo à continuer à poursuivre l'ennemi sur les lignes de front. Les manifestants portaient plusieurs messages écrits sur leurs calicots, effigies chants pour ne citer que celà. Parmi ces messages, les mouvements citoyens déplorent le silence de ...
Sud-Kivu : quatre chefs coutumiers cooptés à l’assemblée provinciale dévoilés par la CENI
Société

Sud-Kivu : quatre chefs coutumiers cooptés à l’assemblée provinciale dévoilés par la CENI

Le Secrétariat Exécutif Provincial (SEP), de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) Sud-Kivu a fini avec l'opération de cooptation des chefs coutumiers cooptés à l'assemblée provinciale de ladite province, lundi 19 février 2024 à Bukavu, c'est conformément à la loi électorale à son article 154 qui stipule que : « Les chefs coutumiers vont se voter eux-mêmes et les quatre premiers seront proclamés députés 0rovinciaux ». Selon toujours cette loi, aucun chef coutumier membre d'un parti ou regroupement politique ne peut participer à cette procédure ni coopter. Les quatre (04) chefs coutumiers qui s'ajoutent sur les quarante-huit (48) députés provinciaux élus provisoirement dans le Sud-Kivu sont : Amuri Mabanze (Shabunda), Amisi Mbokani Kitenge (Kalehe), Longangi Byem...
Baraka : « Des maisons d’habitation inondées par les eaux du lac Tanganyika, probablement plusieurs infrastructures seront emportées en Avril » (Etude)
Société

Baraka : « Des maisons d’habitation inondées par les eaux du lac Tanganyika, probablement plusieurs infrastructures seront emportées en Avril » (Etude)

Les eaux du lac Tanganyika surpasse de nouveau son espace habituel il y a cela quelques semaines, causant encore l'inondation des abris dont les maisons d'habitation et le marché Mwemezi qui a perdu l'une de sa grande partie. A part la ville de Baraka, plusieurs autres villages de secteur de Tanganyika voisins du lac Tanganyika, d'Uvira et du Burundi ne sont pas du reste. C'est pour la deuxième fois que ladite catastrophe s'observe en moins de quatre (04) ans passés. A Baraka, certains habitants vident petit à petit leurs domiciles vu l'occupation de leurs parcelles par des eaux aussi à l'intérieur de leurs maisons. Certains encarts de grand marché public de Baraka (Mwemezi) sont sous occupation des eaux du lac. Les commerçants lancent un SOS auprès de personnes de bonne volonté po...
Sud-Kivu : Maître Jacques Alimasi élu nouveau président de la société civile de Fizi
Société

Sud-Kivu : Maître Jacques Alimasi élu nouveau président de la société civile de Fizi

La coordination territoriale de la société civile forces vives du territoire de Fizi, au Sud-Kivu a désormais des nouveaux animateurs. Les élections ont eu lieu dimanche 18 février 2024 à Fizi, réunissant dans son assemblée générale des représentants issus de cette structure et leurs composantes venus de quatre (4) secteurs qui composent le territoire de Fizi, province du Sud-Kivu dont : Tanganyika, Mutambala, Ngandja et Lulenge. Sur vingt-cinq (25) membres (grands électeurs) votants, seize (16) ont donné leurs voix à maître Jacques Alimasi à la présidence de cette structure, contre son challenger Monsieur Every Edmond (secrétaire rapporteur du bureau sortant) qui a obtenu neuf (09) voix. Maître Jacques Alimasi est ainsi passé comme remplaçant de Maître Mutu Santos Kitandala devenu...
RDC : « La clôture de dépôt de candidatures des sénateurs et gouverneurs reportée au 1er mars prochain » (Denis Kadima)
Société

RDC : « La clôture de dépôt de candidatures des sénateurs et gouverneurs reportée au 1er mars prochain » (Denis Kadima)

La commission électorale nationale indépendante (CENI) a annoncé le report de la clôture de dépôt de candidatures de candidats aux postes de sénateurs, gouverneurs et vices-gouverneurs sur toute l'étendue de la RD Congo. L'annonce a été faite vendredi 16 février par Dénis Kadima Kazadi, président de la centrale électorale lors d'une assise d'évaluation de ce processus électoral. Il sied de noter que la clôture de cette opération de cette opération était initialement prévue le 16 février dernier selon le calendrier électoral. Pour rappel, les élections des sénateurs, gouverneurs et vices-gouverneurs sont remportées pour une date ultérieure dans les provinces du Sud-Ubangi et Kwilu. Cette décision a été prise par la CENI suite à la non-tenue des élections législatives nationale...
Sud-Kivu : marche pacifique de forces vives pour dénoncer l’insécurité orchestrée par le Rwanda au Nord-Kivu tenue à Bukavu
Société

Sud-Kivu : marche pacifique de forces vives pour dénoncer l’insécurité orchestrée par le Rwanda au Nord-Kivu tenue à Bukavu

Plusieurs organisations de la société civile sont descendues dans la rue jeudi 15 février 2024, dans une marche pacifique organisée par le bureau de la coordination provinciale de la société civile du Sud-Kivu pour dénoncer pour la énième fois l'agression des combattants du 23 Mars (M23) soutenus par le Rwanda voisin de Paul Kagame, en province du Nord-Kivu. Les membres des mouvements citoyens, groupes de pression, habitants de Bukavu, membres de noyaux de la société civile et autres, ont massivement répondu présents à cette activité démocratique qui avait comme point de départ « place Mulamba » pour chuter au gouvernorat de la province du Sud-Kivu à la botte. Cette marche pacifique était encadrée par les éléments de l'ordre dont la police nationale congolaise (PNC). Dans leur m...
Kasaï : la LUCHA accuse le gouverneur d’être à la base du sous développement de la province
Société

Kasaï : la LUCHA accuse le gouverneur d’être à la base du sous développement de la province

Dans un communiqué de presse du mercredi 14 Février février dénommé " Il est temps de sauver le KASAÏ", le mouvement citoyen lutte pour le changement (LUCHA), section de Tshikapa déplore l'inefficacité du gouverneur de la province du Kasaï. « Après un cycle quinquennal chaotique dans la province du Kasaï, legouverneur sortant Dieudonné Pieme produit d’une imposition aux grands électeurs a été manifestement un frein, un obstacle pour le développementdu Kasaï, auteur d'une gouvernance financière monstrueuse et d'un leadership ambigu à la tête de la Province », indique la LUCHA. Selon la LUCHA, depuis le découpage des provinces en 2015, le Kasaï peine à s’imposer sur la scène nationale comme une Province émergente, pourtant elle regorge beaucoup de ressources géologiques: Diamant, ...
Beni : paralysie totale des activités à Kasindi, les habitants exigent la relève des forces de l’ordre et de sécurité
Société

Beni : paralysie totale des activités à Kasindi, les habitants exigent la relève des forces de l’ordre et de sécurité

Les activités socio-économiques, douanières et scolaires sont restées paralysées lundi 12 février 2024 au poste frontalier de Kasindi à l'appel des forces vives pour exiger la relève des éléments de l'ordre et de la défense devenus inefficaces face à l'insécurité grandissante dans cette cité frontière avec l'Ouganda. Il s'agit d'une cinquième journée consécutive de paralysie des activités. Sauf que pour ce lundi, les écoles, les agences en douane et le service de transport en commun sont entrés en dance pour marquer d'une pierre blanche cette manifestation citoyenne. A la parade hebdomadaire de ce lundi, au bureau du fonctionnaire délégué de Kasindi, les initiateurs ont fait part de leur détermination à aller jusqu'à bout afin que leurs revendications soient exaucées. Cependa...