vendredi, septembre 30

Santé

Beni : des malades abandonnés à leur triste sort à cause de la grève au centre de santé de référence de Mangina
Santé

Beni : des malades abandonnés à leur triste sort à cause de la grève au centre de santé de référence de Mangina

La grève décrétée par le personnel soignant du centre de santé de référence de Mangina en territoire de Beni au Nord-Kivu dans l'Est de la RD Congo est à sa 4 ème journée samedi 24 septembre 2022. Sur place, même si les portes des différents services ont été ouvertes au niveau de cette structure sanitaire, les malades diabétiques et autres malades n'ont pas eu accès aux soins ce samedi les professionnels soignants disent répondre à l'appel de leur hiérarchie. Certains patients internés ont été soignés d'une quantité insuffisante de médicaments et d'autres n'ont même pas eu des médicaments depuis le matin de ce samedi, ce qui les plongent dans les désespoir. La société civile noyau de Mangina qui craint déjà les conséquences de cette grève malgré qu'il y a un service minim...
Répression de la marche du SYNAMED : le ministre des droits humains demande pardon au nom du gouvernement
Santé

Répression de la marche du SYNAMED : le ministre des droits humains demande pardon au nom du gouvernement

Au nom du gouvernement Congolais, le ministre des droits humains demande pardon après la répression de la marche pacifique organisée par le Syndicat National des Médecins (SYNAMED) au courant de cette semaine en ville de Kinshasa. “C'est avec consternation que le Ministre des Droits Humains a appris la répression violente qui a sanctionné la marche pacifique organisée par le Syndicat National des Médecins (SYNAMED) en revendication de la revalorisation de leurssalaires et primes. Au nom du gouvernement de la République, il condamne fermement cet usage de la force,” peut-on lire dans un communiqué rendu public par le ministère des droits humains. A cet effet, il tient à rappeler que la tenue d'une marchepacifique même sans prise d'acte de l'autorité compétente ne constitue nullem...
Beni : le professionnel œuvrant au centre de santé de référence de Mangina annonce une grève dès ce mercredi
Santé

Beni : le professionnel œuvrant au centre de santé de référence de Mangina annonce une grève dès ce mercredi

Le personnel (soignant, administratif et ouvrier) du centre de santé de référence de Mangina en territoire de Beni au Nord-Kivu dans l'Est de la RD Congo envisage entrer en grève dès le mercredi 21 septembre 2022 si ses revendications liées au problème de non payement de la banque mondiale à travers le programme du gouvernement dénommé “PDSS” ne trouveront pas une solution palliative. Cette décision est contenue dans une lettre d'indignation et d'information faite aux autorités par le responsable de ce centre de santé dont la copie a été réservée à la société civile noyau de Mangina. Dans ce document de plusieurs pages, le personnel de ce centre de santé de référence de Mangina se dit fatigué de patienter le payement de la part de la banque mondiale qui devrait financer ce proje...
Santé : le ministre de la santé envisage de proposer la suppression des tests Covid-19 en RDC pour les voyageurs vaccinés
Santé

Santé : le ministre de la santé envisage de proposer la suppression des tests Covid-19 en RDC pour les voyageurs vaccinés

Pour ce qui concerne l'évolution de la situation de l’épidémie à Covid-19, le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention, docteur Jean-Jacques Mbungani a présenté la situation sanitaire de la pandémie à Covid-19 en République Démocratique du Congo. "Celle-ci reste stable et maitrisée à la 36ème semaine épidémiologique avec une létalité autour de 1,5%," a-t-il indiqué. Il a signifié que la diminution des cas dans le pays se poursuit depuis 13 semaines consécutives et l’épicentre en reste la ville de Kinshasa. "La population a été ainsi invitée à observer les mesures d’hygiène afin que notre pays maîtrisesérieusement cette pandémie", a-t-il dit. Au regard de cette baisse systématique de propagation du virus, le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention, ...
Ituri : lancement de la vaccination contre la covid-19 dans la zone de santé de Komanda
Santé

Ituri : lancement de la vaccination contre la covid-19 dans la zone de santé de Komanda

Les autorités sanitaires et coutumières ont procédé au lancement jeudi 08 septembre 2022 de la vaccination contre la covid-19 au centre de santé Caritas en présence des plusieurs autorités de la santé, des chefs des chefferies de Walese-Vonkutu et Basili et des services de sécurité en territoire d'Irumu dans la province de l'Ituri. Prenant la parole lors de la cérémonie, les deux chefs coutumiers ont exhorté la population de venir se faire vacciner pour se protéger contre la covid-19 car il y a déjà des cas positifs dans la zone de santé de Komanda qui prend les deux chefferies dont Basili et Walese-Vonkutu. De son côté, le chef de santé de Komanda qui dans son exposé a affirmé que ce vaccin n'a aucun effet négatif contrairement aux rumeurs qui circulent dans les réseaux s...
Beni : “Il est bon de faire la médecine pour sauver des vies et non pour le gagne-pain” (Dr Soheranda)
Santé

Beni : “Il est bon de faire la médecine pour sauver des vies et non pour le gagne-pain” (Dr Soheranda)

“La profession médicale demande beaucoup de sacrifices. On y gagne sa vie mais les aspirants à cette carrière devraient éviter de la faire pour la quête de l'argent car la mission principale c'est sauver des vies humaines.” Propos du docteur Kambale Soheranda de la zone de santé d'Oicha. "Qui est-il exactement ?" Docteur Kambale Soheranda Schadrac est né le 20 Janvier 1949 à Vulindi-Isale au sud du territoire de Beni dans la province du Nord-Kivu en République Démocratique du Congo. Issu d'une famille chrétienne, docteur Soheranda est fils de Sila Kibwana Soheranda et de Pricilla Kalivanda. Il a grandi à Oicha où il a fait ses études primaires à l'AIM, actuelle École Primaire d'Application Oicha. Après l'obtention de son certificat en 1963, Dr Soheranda était parti fai...
Ebola à Beni : « 108 contacts sur 179 ont été recherchés et retrouvés et 7 ont été validés cas suspects » (Ministre de la Santé)
Santé

Ebola à Beni : « 108 contacts sur 179 ont été recherchés et retrouvés et 7 ont été validés cas suspects » (Ministre de la Santé)

Au cours du conseil des ministres tenu, vendredi 26 août 2022, le ministre de santé publique, Hygiène et Prévention, docteur Jean-Jacques Mbungani a rapporté que cents et huit (108) contacts sur cent septante neuf (179) ont été recherchés et retrouvés et sept (7) ont été validés cas suspects. Toutefois, le docteur Jean-Jacques Mbungani a d'abord présenté l’évolution de la situation générale de l’épidémie à Covid-19 en République Démocratique du Congo. "Celle-ci reste stable et contrôlée dans l’ensemble du pays avec un taux de létalité autour de 1,5% en faisant état de la poursuite de la diminution de cas depuis 10 semainesconsécutives. Malgré cette baisse, le gouvernement invite notre population àfaire preuve de vigilance, à observer les mesures barrières au regard del’évolution...
Irumu : une trentaine d’infirmiers titulaires briefés sur la campagne  des maladies tropicales négligées en zone de santé de Komanda
Santé

Irumu : une trentaine d’infirmiers titulaires briefés sur la campagne des maladies tropicales négligées en zone de santé de Komanda

Lutte contre les Maladies Tropicales Négligées (MTN) en RD Congo, des infirmiers titulaires (IT) ont été briefés du mercredi au jeudi 25 août 2022 dans la salle de l'hôtel Karibuni à Komanda , territoire d'Irumu en Ituri. Selon Norbert Lokana, superviseur des soins de santé primaires dans la zone des santé de Komanda, cette formation va permettre à ces infirmiers d'aller former les distributeurs communautaires. “Après ce briefing, nous nous attendons à des impacts palpables dans la communauté pour sensibiliser sur ces maladies tropicales négligées” a dit Norbert Lokana. A lui d'ajouter : “L'organisation mondiale de la santé (OMS) a déjà adopté certaines stratégies comme la prévention donc donner les médicaments contre ces maladies à titre préventif. Il y a aussi une deuxième ...
Résurgence de la maladie à virus Ebola à Beni : un choc pour la population locale qui demande l’implication urgente dees autorités sanitaires pour couper la chaîne de contamination
Santé

Résurgence de la maladie à virus Ebola à Beni : un choc pour la population locale qui demande l’implication urgente dees autorités sanitaires pour couper la chaîne de contamination

C'est un choc au sein de la population de Beni, cette deuxième résurgence de la maladie à virus Ebola depuis la fin de celle de 2018 dans la même zone. Stéphanie Mbafumoja, habitant de Beni, appelle les autorités à renforcer les mesures sanitaires et la communication autour de la maladie pour que la population en prenne conscience. Pour Gibril Kaibumba, c'est un danger d'urgence sanitaire qui vient d'être décalé à Beni. Il demande les autorités à une implication rigoureuse, notamment à renforçant des dispositifs de lavage de mains dans des points les plus fréquentés de la ville pour permettre tout le monde d'accéder à l'eau de lavage. Le médecin chef de zone de santé de Beni, Docteur Michel Tosalisana, rappelle que les mesures de la riposte contre Covif-19, constituent les mo...
Santé : “La farine de manioc apporte des substances très nuisibles à l’organisme humain” (Dr Soheranda)
Santé

Santé : “La farine de manioc apporte des substances très nuisibles à l’organisme humain” (Dr Soheranda)

La consommation régulière de la farine de manioc a des conséquences néfastes sur la santé humaine. Cet aliment de base très consommé dans la région de Beni peut aussi impacter négativement sur la croissance de l'organisme. Bien que riche en énergie, la population devrait diminuer sa consommation, conseille le docteur Kambale Soheranda dans un entretien avec rtr-beni.net. Un régime alimentaire sain doit contenir des protéines, des vitamines et des sels minéraux. Des éléments que ne détienne pas la farine de manioc, cet aliment très consommé dans l'espace Beni-Butembo. Pour le docteur Schadrac Kambale Soheranda, médecin chef de zone de santé d'Oicha au Nord-Kivu, seule la sauce qui accompagne la pâte faite de farine lui donne une certaine valeur nutritive. "Le manioc n'a pas beauc...