vendredi, avril 19

Sécurité

Beni : Le Kyaghanda Yira dénonce une mauvaise situation sécuritaire et administrative de la ville
Sécurité, Société

Beni : Le Kyaghanda Yira dénonce une mauvaise situation sécuritaire et administrative de la ville

Dans un communiqué de presse rendu public lundi 25 mars 2024 en ville de Beni, le Kyaghanda Yira dit présenter son regret d'informer la communauté sur la situation sécuritaire et socio-administrative chaotique que traverse la ville de Beni. Selon son président Benoît Kambale Pirisi, depuis l'avènement de l'état de siège, il constate un certain nombre de faits macabres parmi lesquels : une insécurité permanente et grandissante à la tombée de la nuit dans la plus part des quartiers de la ville; des tueries ça et là mais surtout ce dernier temps aux quartiers Sayo, Matembo, Kasanga-Tuha et autres,… la manipulation de certains agents du cadastre et certains prétendus coutumiers pour morceler des champs ou concessions des privées aux quartiers peri-urbains suivi du traquage de la co...
Beni : l’argent exigé pour récupérer les corps de civils tués, c’est une exigence du chef du quartier Sayo nous venons de lui laisser 120 000 FC (Témoignage)
Sécurité

Beni : l’argent exigé pour récupérer les corps de civils tués, c’est une exigence du chef du quartier Sayo nous venons de lui laisser 120 000 FC (Témoignage)

Situation sécuritaire dans le quartier Sayo, commune Mulekera les corps continuent à être enterrés. Ce lundi 25 mars 2024 un autre corps d'un habitant du quartier Butsili tué par ces rebelles Ougandais ADF a été récupéré du lieu du drame et enterré au cimetière de Pasisi. Les membres de familles qui sont allés récupérer le corps de leur frère dans la forêt à Sayo confirment qu'ils ont payé de l'argent pour récupérer le corps. « Nous sommes bien arrivés la situation est sous contrôle de nos forces armées FARDC qui nous ont accompagné jusqu'au lieu où était le corps de notre frère », a dit sous une émotion un membre de cette famille. A lui d'ajouter : « C'est à Sayo où on demande de l'argent le chef de ce quartier Sayo il nous a demandé 200 000 FC que nous n'avons pas trouvé...
Ituri : l’armée affirme avoir pris le contrôle des villages Kafe et Mbogi sur le littoral du lac Albert
Sécurité

Ituri : l’armée affirme avoir pris le contrôle des villages Kafe et Mbogi sur le littoral du lac Albert

Les forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) affirment avoir pris le contrôle des villages Kafe et Mbogi sur le littoral du lac Albert, en Ituri au Nord-Est de la RDC. Une affirmation faite lundi 25 mars par le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole du secteur opérationnel Ituri. Pour cet officier, cette reprise est effectuée quelque temps après la déstabilisation de ces entités par les groupes armés CODECO et Zaïre, qui se sont affrontés dans la zone. « Sous le commandement du Lieutenant-Général Jonhy Luboya N'kashama alors gouverneur de l'Ituri, nous avons l'honneur de vous annoncer le contrôle des localités Kafe et Mbogi et ces environs, c'est aujourd'hui que toutes ces localités sont contrôlées par les FARDC je profite de cette occasion d'appeler au nom...
Beni : une nouvelle incursion des ADF fait neuf morts, deux motos incendiées et plusieurs autres civils portés disparus au quartier Sayo
Sécurité

Beni : une nouvelle incursion des ADF fait neuf morts, deux motos incendiées et plusieurs autres civils portés disparus au quartier Sayo

La situation sécuritaire dans plusieurs cellules du quartier Sayo, situé dans la commune Mulekera, en ville de Beni toujours précaire depuis la présence des territoires ADF dans cette commune de la ville. Un civil a été tué dans la cellule Musuku, deux motos incendiées dans la cellule Mundubiena et plusieurs autres civils portés dans la cellule Vuthala l'après-midi du samedi 23 mars 2024. Huit (08) autres corps viennent d'être découverts dans l'avant-midi de ce dimanche dans ce même quartier. La société civile de cette commune indique que selon les rescapés, c'est un groupe bien armé et composé des enfants et femmes. Sabuni Joseph président communal de la société civile de Mulekera rappelle la responsabilité du gouvernement provincial ainsi que national, à l'autorité urbai...
Ituri: plus de 30 civils pris en otage par les présumés ADF à Mambasa
Sécurité

Ituri: plus de 30 civils pris en otage par les présumés ADF à Mambasa

La présence de combattants ADF est signalée dans la chefferie des Babila-Bakwanza, territoire de Mambasa en Ituri. Les sources dans la région parlent des trente (30) civils pris en otage par les ADF qui ont assiégés le village Matolo vers 1 heure du matin du samedi 23 mars 2024. Le village Matolo est à proximité du village Beu-Manyama. L'information est confirmée par Kambale Ezéchiel Barnabas député national élu du territoire de Mambasa et la convention pour le respect des droits humains (CRDH) dans la région. Christophe Munyanderu parle de soixante (60) civils qui seraient pris en otage par ces terroristes. Selon d'autres sources dans la région, ces rebelles Ougandais ont pris la direction de Beu-Manyama passant par la rivière Ituri. Les forces armées FARDC sont appelées ...
Butembo : un soldat des FARDC se tourne le canon à Rughenda
Sécurité

Butembo : un soldat des FARDC se tourne le canon à Rughenda

Un soldat des forces armées de la République Démocratique du Congo a tiré plusieurs balles jeudi 21 mars 2024 non loin de l'aérodrome de Rughenda, dans la ville de Butembo, au Nord-Kivu. On ne sait pour quelle raison, ce soldat s'est ensuite tiré dessus. Malheureusement, une balle perdue venait de blesser une femme de passage, non loin de l'aérodrome. L'information est confirmée par le capitaine Antony Mualushayi, porte-parole des forces armées de la République Démocratique du Congo dans le grand Nord-Kivu. Il indique que la femme blessée a été amenée à l'hôpital de la place pour les soins et que sa santé n'est pas en craindre. Le corps du soldat auteur de cet incident a été amené à la morgue toujours à Butembo, précise notre source. Selon le capitaine Antony Mualushayi, l...
Beni : la PNC détruit une grande quantité du chanvre saisi lors des opérations de fouille dans des maisons de tolérance
Sécurité

Beni : la PNC détruit une grande quantité du chanvre saisi lors des opérations de fouille dans des maisons de tolérance

Samedi 16 mars, la Police Nationale Congolaise Commissariat urbain de Beni, province du Nord-Kivu a procédé à la destruction d'une quantité importante du chanvre à fumer. D'après Nasson Murara, porte-parole de la PNC, il s'agit d'un lot du chanvre saisi au cours des plusieurs opérations de fouilles que menait la police dans différentes maisons de tolérance en ville de Beni. « Cet acte est une preuve qui accompagne la justice ainsi pour n'est pas faire croire à la population qu'à la Police il y a pas un dépôt pour le chanvre à fumer. La PNC Beni sous le commandement du Commissaire Supérieur Principal Kahuma Lemba Jean-Fabien Sébastien est en pied d'œuvre pour éradiquer le phénomène chanvre à fumer dans sa juridiction », a déclaré Nasson Murara. Notre source indique qu'au cours...
Beni : porté disparu depuis mercredi dernier, Innocent Yambayamba retrouvé mort
Sécurité

Beni : porté disparu depuis mercredi dernier, Innocent Yambayamba retrouvé mort

Découverte macabre d'un corps sans vie samedi 09 mars 2023 dans une maison inhabitée à Kaysehya, dans le groupement Bunyuka, en chefferie des Bashu, dans le territoire de Beni, au Nord-Kivu (Est de la RDC). Selon les informations fournies par la société civile de cette entité coutumière, il s'agit du corps d'un certain Innocent Yambayamba, un jeune homme de 23 ans. Cette structure citoyenne fait savoir que la victime aurait été portée disparue depuis mercredi dernier. C'est ce samedi que son corps a été retrouvé abandonné dans une maison à Kaysehya, portant des blessures graves. Vu le mode opératoire, le nommé Innocent Yambayamba serait tué par arme blanche. « Nous avons été alertés sur la découverte d'un corps sans vie. Après les enquêtes, nous nous sommes rendus compte qu'i...
Guerre du M23 : « Aucun accord de coopération militaire n’a été signé entre la Russie et la RDC » (Mise au point)
Sécurité

Guerre du M23 : « Aucun accord de coopération militaire n’a été signé entre la Russie et la RDC » (Mise au point)

Le gouvernement de la République Démocratique du Congo à travers son ministère de la communication et médias dit avoir pris connaissance, par voie de presse, de l'approbation, le 05 mars 2024, du principe d'un projet d'accord de coopération militaire avec la Russie. De ce fait, il tient à faire la mise au point en indiquant que le projet d'accord de coopération dont question est une démarche initiée par les deux parties en 1999. Depuis lors, ce processus a pris énormément de temps. « C'est à peine que le gouvernement Russe donne son approbation pour examiner le contenu de ce texte. Ce qui ouvre la voie à des discussions qui pourraient conduire à la signature éventuelle d'un accord. Actuellement, il n'y a aucune discussion bilatérale entre les deux parties pour la mise en œuvre e...
Kabare : 15 morts suite à un probable empoisonnement d’une bouillie à Lugendo
Sécurité

Kabare : 15 morts suite à un probable empoisonnement d’une bouillie à Lugendo

Elles sont au total quinze (15) personnes dont quatorze (14) écoliers et un homme adulte qui venaient de perdre la vie au village Lugendo-Centre, territoire de Kabare, en province du Sud-Kivu, vendredi 08 mars 2024 aux heures matinales suite à un présumé empoisonnement d'une bouillie. A part ces personnes décédées quatre (04) autres sont dans un état critique indique la société civile de la place. A en croire, Raha Lukase, acteur de la Nouvelle société Civile Congolaise locale, les personnes sont de la même famille. « Il s'agissait d'une consommation d'une boullie en faveur des écoliers qui se diriger à l'école comme leur habitude, aussitôt consommée, l'un a commencé à mourir après l'autre. C'est un présumé empoisonnement », fait savoir à la presse cette source de la société civ...