vendredi, avril 12

Ituri : une triple attaque fait seize morts dans la chefferie des Walese-Vonkutu

Les présumés combattants ADF ont signé trois (03) simultanées dans la chefferie des Walese-Vonkutu en territoire d’Irumu, dans province de l’Ituri.

La première attaque a ciblé le groupement Bundinguli à Zunguluka vers 19 heure locale du vendredi 29 mars 2024, attaque au cours de laquelle quatre (04) civils ont péri dont une (01) femme et trois (03) enfants.

Au côté de cette tuerie, douze (12) maisons ont été incendiées et plus de quinze (15) civils portés disparus.

Dans la même nuit du 29 mars, ces présumés ADF ont attaqué le village de Ndimo dans le groupement Bandavilemba où quatre (04) personnes ont été tuées et d’autres portées disparues.

Surpris la nuit du vendredi 29 au samedi 30 mars 2024 vers 20 heures, ces terroristes sont revenus dans le village de Ndimo où ils ont tué huit (08) civils, parmi les victimes figurent cinq (05) sujets pygmées et des blessés.

La société civile locale pense que cette montée de l’insécurité dans la chefferie des Walese-Vonkutu est dite à l’abandon des autorités Congolaises qui semblent ignorer la présence des ADF dans la zone mais aussi le non-respect des engagements et accords signés avec le gouvernement Ougandais par rapport à l’effectif militaire.

Michu Wisole

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *