vendredi, avril 12

Beni : « Aucun espace près de la mairie n’a été spolié, les vieux arbres abattus qui constituaient un danger public seront remplacés par 200 jeunes arbres » (Claude Nzimoto)

Plus ou moins deux cents (200) jeunes arbres seront plantés dans la cour de la résidence officielle du maire de la ville de Beni. Le service de l’environnement et développement durable a lancé, samedi 30 mars, l’activité de planter des arbres ombragés et fruitiers. Les agents des services compétents et le Chef de division unique de la mairie ont été visibles sur le lieu, plantules d’arbres à la main.

Abordé en pleine activité, Claude Nzimoto a précisé que, c’est à l’issue d’un rapport du service de l’environnement faisant était d’un danger public, l’autorité urbaine avait ordonné l’abattage de vieux arbres. A lui d’ajouter que le souci du maire de la ville était de protéger sa population.

« Nous demandons à tout un chacun de planter au moins un arbre chez lui, parce que l’arbre constitue l’ombrage tout en luttant aussi contre le réchauffement climatique. Ici, sur place, tout en plantant des arbres, nous avons aussi prévu des mécanismes pour les protéger avec des cages », a-t-il fait savoir.

Le patron de l’administration à la mairie de Beni, qui relayait l’inspecteur territorial adjoint du Nord-Kivu en mission à Beni, insiste qu’aucun espace près de l’hôtel de ville n’a été spolié. Claude Nzimoto dit rassurer la population afin de couper court aux rumeurs montées de toute pièce qui circulent dans la ville.

« Chacun à son opinion mais sachez que le terrain de l’État ne peut jamais être vendu. La mairie n’a rien vendu. Et comme je l’ai dit, c’est sur base d’un rapport effectué par le service de l’environnement, un service technique de la mairie que nous avions abattu ces arbres. Il n’y a pas question de vente ici », a-t-il conclu.

Bienvenu Katava

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *