vendredi, août 12

Sud-Kivu : 2 militaires FARDC tués dans une embuscade tendue par les hommes armés à Fizi

Les hommes armés non autrement identifiés ont tendu l’embuscade aux trois (3) éléments des forces armées de la république démocratique du congo (FARDC) aux environs de 19 heures du jeudi 24 juin 2021 au village de Malicha non loin de Simbi à 28 km de la ville de Baraka, c’est en groupement Basimukuma Sud, secteur de Mutambala, territoire de Fizi au Sud-Kivu.

Selon les sources locales, l’embuscade a eu lieu non loin du pont de la rivière Mutambala, côté Malicha pendant que ces militaires provenaient du tronçon Simbi-Katanga où ils faisaient la sécurité comme leur habitude, ils étaient au nombre de quatre (4), l’un d’eux les avait précèdé à leur position de Simbi.

« Deux soldats (FARDC) ont trouvé la morts sur place », a dit à la rédaction de rtr-beni.net, monsieur Lubelela Abedi Jacques président de la société civile locale.

L’armée régulière se réserve de tout commentaire quant à ce , le commandant des FARDC de Sioni dit attendre l’ordre de sa hierarchie pour donner sa version.

Notre source ajoute que, suite aux crépitements de balles les villages de Simbi, Malicha et d’autres villages environnants ont vidé de leurs habitants la même nuit et c’est ce matin du vendredi 25 juin 2021 que les uns commencent à regagner petit à petit leurs habitations malgré la peur au ventre.

Les deux corps sans vie de militaires de l’armée ensemble avec le blessé ont été amenés à leur Etat Major de 3302ème régiment basé à Mukera.

La société civile condamne l’acte causé par ces inciviques, elle demande le renforcement des éléments des Forces Armés de la République Démocratique du Congo (FARDC) dans cette zone.

Luc Lukandjila

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.