jeudi, juin 13

Beni : « Nyota Leadership Programm » lance son projet pour la promotion de la femme en leadership afin de booster sa carrière professionnelle

Lancement du programme « Nyota Leadership Programm », en ville de Beni, au Nord-Kivu. Ce programme qui a vit le jour samedi 08 juin dernier à l’Université Chrétienne Bilingue du Congo (UCBC) vise la capacitation des femmes leaders de Beni en leur dotant des connaissances nécessaires pouvant booster leurs carrières professionnelles.

Ces femmes qui proviennent des différents secteurs notament les organisations non gouvernementales, des entreprises privées, des églises,…seront formées durant six (06) mois en leadership, gestion des projets, mobilisation des ressources, développement de partenariat mais aussi la capacité d’équilibrer le travail et la famille, a fait savoir, Jean Marc Asobe Salama, coordonateur de la faculté de leadership à l’UCBC et directeur du programme Nyota leadership.

La première cohorte de cette formation va reunir vingt (25) femmes au total dans ce programme qui est le fruit du partenariat entre la faculté de leadership de l’Université Chrétienne Bilingue du Congo UCBC fonctionant en ville de Beni au Nord-Kivu et Impact Now, une Organisation non gouvernementale américaine, a-t-il précisé.

Présente à l’activité, la directrice exécutive de l’Organisation Impact Now, madame Mary Henton est revenue sur les grandes motivations qui les ont poussées à choisir particulièrement les femmes dans ce programme. Pour elle, quand les femmes sont dans les positions de leadership dans les organisations, celles-ci ont deux fois plus la chance d’atteindre leurs objectifs financiers, d’après les études menées, précise-t-elle. Et d’ajouter que cela permet d’enlever les barrières de genre et ça améliore le bien être social.

Pour sa part, le recteur de l’Université Chrétienne bilingue du Congo, le professeur docteur Honoré Bunduki a qualifié ce programme d’un rêve qui prend corps à l’UCBC où l’un des piliers majeurs, c’est la formation qui vise la capacitation à un niveau plus élevé. L’UCBC veut voir un congo où toute vie compte, sans clivage et où tout potentiel doit être libéré sans discrimination, cela pour l’emergence d’une communauté juste et florissante, s’est-il exclamé devant les candidates à cette première cohorte et autorités étatiques invitées pour la circonstance.

Sentiments de satisfaction du côté de la cheffe de bureau genre, famille et enfants ville de Beni qui a salué les démarches menées par l’UCBC pour la promotion de la femme de Beni. Madame Ruth Sabuni rêve une femme de Beni élevée au travers cette formation.

Meme sentiments du côté du chef de bureau de la décentralisation et réforme institutionnelle ville de Beni, monsieur Madirisha Gaspard, représentant le maire empêché, qui a donné le go officiellement à ce programme samedi dans la salle de réunion de l’hôtel Okapi Palace

Moïse Madusu

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *