mercredi, juillet 17

Violation de la trêve humanitaire par le Rwanda : les terroristes du RDF attaquent les positions des FARDC

Dans un communiqué de presse publié par le Cabinet du Gouverneur de la Province du Nord-Kivu en République démocratique du Congo, il est rapporté que les terroristes du Rwanda Defense Force ont lancé des attaques simultanées le mercredi 10 juillet 2024.

Ces attaques ont visé les positions des Forces armées de la RDC et de ses partenaires aux villages de Nyange et Mpati, situés à 80 km à l’Ouest de Kitshanga, dans le Groupement Bashali Mukoto.

Ces attaques ont eu lieu malgré la trêve humanitaire qui avait été recommandée par les Etats-Unis d’Amérique.

Les terroristes ont violé cette trêve en attaquant les positions des forces de défense Congolaises et en compliquant davantage la situation humanitaire déjà chaotique dans la région.

En conséquence, un grand nombre de populations ont été contraintes de se déplacer, aggravant ainsi la situation humanitaire et entravant l’accès du personnel humanitaire aux populations vulnérables de cette partie de la province du Nord-Kivu.

Les Forces Armées de la République démocratique du Congo et leurs partenaires condamnent fermement le non-respect de la trêve par le régime de Kigali.

Ils dénoncent également l’attitude belliqueuse du Rwanda qui maintient les populations déplacées dans des conditions atroces, les privant ainsi de l’accès à l’aide humanitaire.

Cette nouvelle met en évidence les actes de violence perpétrés par le Rwanda Defense Force et leur non-respect de la trêve humanitaire recommandée. Elle montre également les conséquences néfastes de ces attaques sur la situation humanitaire déjà précaire dans la région, ainsi que l’entrave à l’acheminement de l’aide humanitaire.

Pascal Nduyiri

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *