vendredi, septembre 30

Uvira : « Le passage vers le Burundi suspendu jusqu’à la supression de paiement de 15 USD de test Covid-19 » ( Société civile)

Le mouvement des circulations est timide depuis le matin du lundi 27 juin 2022 à Uvira au Sud-Kivu sur le tronçon routier Kanvivira-Frontière Burundaise de Gatumba, suite à l’appel des organisations de la société civile, mouvements citoyens, les associations de transporteurs et la jeunesse, suspendant tout passage des Congolais vers le Burundi suite à la persistance de la décision du gouvernement Burundais de paiement de la somme de quinze (15) dollars américains comme frais de test Covid-19, ce qui est frais est payable à chaque entrée au Burundi particulièrement pour les étrangers.

Dans une interview accordée à rtr-beni.net ce lundi matin, le coordinnateur provincial de la Nouvelle Société civile au sud du Sud-Kivu, monsieur André Byadunia Mashaka confirme la nouvelle. Pour lui, cette mesure intervient après avoir averti le gouvernement Congolais qui est en coopération avec le Burundi voisin.

« C’est depuis le 13 juin 2022 que nous avons écrit au gouvernement Congolais dans une note de plaidoyer, pour demander la supression de frais de test Covid-19 à la frontière de Kanvivira-Gatumba pour Bujumbura. Nous avons demandé aussi que notre diplomatie soit agissante, que le gouvernement puisse s’activer afin de demander au gouvernement Burundais de revoir à la baisse le frais de test Covid-19, soit d’aller à cinq (5) dollars américains pour quatorze (14) jours, ou soit d’annuler simplement parce que ça fait au moins plus de huit (8) mois qu’on n’a pas déclaré un cas positif de coronavirus entre les deux (2) frontières. C’est pourquoi, pour la journée d’aujourd’hui le 27 juin 2022, nous avons demandé à ce que tous les usagers de la route axe rond-point-frontière de Kanvivira y puissent réservés des mouvements. Simplement on ne va pas barricader la route, est on ne veut pas y arriver, mais nous demandons que les gens prennent conscience pour faire passer notre message au niveau du gouvernement central », a dit André Byadunia, tout en appelant la population à vaquer librement à ses occupations en ville d’Uvira, sauf les mouvements des véhicules, motos et Baja sur axe rond-point vers la frontière.

Le paiement de frais de test Covid-19 avait commencé à vingt cinq dollars américains (25 USD) côté Burundais en début de la pandémie de coronavirus, s’en est suivi une baisse de deux dollars jusqu’à aujourd’hui quinze dollars américains (15 USD) aux étrangers et dix dollars (10 USD) pour les Burundais.

Par contre, au côté Congolais le frais de test Covid-19 avait été suspendu pour les Congolais, seuls les étrangers sont exigés à payer 10 USD. Face à cette différence, les Congolais réclament aussi la majoration de cette somme aux étrangers, notamment les Burundais cela au cas de la non prise en considération de leur revendication.

Luc Lukandjila

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.