jeudi, août 11

Sud-Kivu : une autre société civile appelée « Société civile citoyenne de la RDC » vient de voir le jour en ville de Baraka

La société civile citoyenne de la République Démocratique du Congo a désormais son bureau en ville de Baraka au sud-Kivu. Cette nouvelle société civile s’ajoute au quatre autres qui déjà opérationnelles dans la zone.

A en croire Alvain Bichanga Biline, coordonnateur urbain de la société civile citoyenne de la RDC à baraka cette structure a comme mission de promouvoir le changement de citoyens et les faire connaître leurs droits à la citoyenneté.

« Nous comme société civile nous sommes une église au milieu du village, nous allons jouer un grand rôle de la société civile comme il faut et nous sommes un pont entre la population et le gouvernement. Nous prônons surtout la vision du chef de l’Etat celle de la Bonne gouvernance aussi le slogan du gouverneur de province monsieur Théo Ngwabidje Kasi qui est « gouverner autrement ».
Nous avions vu qu’il y a des choses qui ne marchaient pas dans la société civile c’est pour cela que nous venons juste dans la complémentarité afin que nous puissions jouer un grand rôle de la société civile à la population ainsi qu’au gouvernement et surtout montrer la citoyenneté à baraka », a-t-il dit.

Pour c’est qui est de la perceptive d’avenir, le coordonnateur de cette structure citoyenne n’a pas macher ces mots pour démontrer leurs projections.

« Dans les jours a venir nous passerons quartiers par quartiers pour la promotion du genre et sensibiliser notre population sur la démocratie, nous devons aussi promouvoir la jeunesse et l’éducation pour lutter contre les anti-valeurs surtout de combattre la corruption », a-t-il ajouté.

Pour rappel, la ville de Baraka a désormais cinq (5) bureaux de la société civile dont la société civile, la nouvelle société civile congolaise (NSCC), la nouvelle dynamique de la société civile,NDSCI- chunvi ya Kongo, la société civile environnementale et la société civile citoyenne ou chaque bureau a ses composantes dans la population selon sa charte et son règlement d’ordre intérieur.

Luc Lukandjila

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.