samedi, juillet 13

Sud-Kivu : un officier de l’armée aux arrêts pour avoir tué sa femme à Minova

Une femme activiste des droits humains a été tué par balle par son marie la nuit du vendredi aj samedi 29 janvier 2022 dans la cité de Minova en groupement de Buzi, c’est en territoire de Kalehe au Sud-Kivu dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

La vraie cause de la tuerie de madame Anne Marie Buhoro n’est pas jusque là connue où plusieurs sources contactées par www.rtr-beni.net parlent des disputes qui s’observaient ces derniers jours entre la victime et son mari. L’auteur de l’acte serait contre du travail de sa femme, celui d’une défenseure des droits de la femme exercé à la fondation Panzi.

Le matin du samedi 29 janvier, les éléments de l’ordre ont mis la main sur le bourreau auteur de cet acte criminel qui est un officier des Forces armées de la République démocratique du Congo, FARDC au grade de capitaine, acheminé à Bukavu avec son arme.

Cependant, le centre de concertation territorial de la société civile de CCTSC-Kalehe encourage les services de sécurité pour cette bravoure et demande à la justice de s’occuper de l’auteur.

Luc Lukandjila

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *