mercredi, juillet 17

Rutshuru : baisse des prix des produits agricoles et hausse de produits manufacturés observées dans des villages sous contrôle du M23

« Le prix du maïs et d’autres produits agricoles a sensiblement baissé dans plusieurs villages de Rutshuru, au Nord-Kivu faute au manque de preneurs ».

L’alerte est du notable et défenseur des droits humains Aimé Mukanda Mbusa, natif de Rutshuru adressée à rtr-beni.net
samedi 27 avril 2024.

D’après cet activiste des droits humains, il n’y a pas d’acheteurs qui arrivent dans la région sous contrôle des assaillants M23-RDF, faute d’absence des trafics routiers allant jusqu’aux villages des productions.

A l’en croire, un sac de maïs qui jadis se vendait à quarante dollars Américains (40 USD), s’achète entre dix dollars Américains (10 USD) et quinze dollars Américains (15 USD) dans le Rutshuru comme aux villages Nyamilima, Kinyandoli etc,… Une situation qui handicape la vie sociale des paisibles citoyens, difficile à scolariser les enfants, payer les loyers, honorer les factures médicales et autres charges.

Celui-ci rappelle que, depuis la prise de Rutshuru par les éléments terroristes du M23-RDF, le gouvernement Congolais avait interdit le trafic des véhicules entre Goma et Rutshuru aussi sur le trafic Rutshuru vers le Grand Nord de la Province.

Et comme il n’y a pas de silos pour sécher et conserver ces produits, souvent ces producteurs sont sensés les vendre à moindre prix. Pour acheminer ces produits à Goma, il faut les transporter par moto à un coût plus élevé, vingt-cinq dollars américains (25 USD) par sac avec plusieurs tracasseries en cours de route.

Vu cette souffrance, Aimé Mukanda Mbusa au nom de la population de Rutshuru demande que le gouvernement Congolais ouvre la route Goma-Rutshuru jusqu’à Kanyabayonga dans le Lubero pour faciliter la libre circulation de la population et ses biens. A l’assemblée provinciale de traiter et défendre cette idée proposée.

Luc Lukandjila

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *