jeudi, décembre 1

RDC-Goma : suspension des activités scolaires et académiques après l’éruption volcanique de Nyiragongo

Les cours ont été suspendus dans les écoles et universités de la ville de Goma chef-lieu du Nord-Kivu après l’éruption volcanique de Nyiragongo le samedi 22 mai 2021. La décision a été prise dimanche 23 mai par le gouverneur militaire, le lieutenant-général constant Ndima au lendemain de cette catastrophe naturelle.

Les autorités provinciales justifient cette décision par les fortes secousses de terre qui sont rapportées dans la ville de Goma après l’éruption volcanique. Pour mettre les élèves et écoliers à l’abri, le gouverneur militaire, lieutenant-général, Constant Ndima a décidé de la fermeture des écoles jusqu’à nouvel ordre.

« Au regard de tremblement de terre qui s’amplifie davantage, il est demandé aux parents d’élèves de ne pas envoyer les enfants à l’école jusqu’à nouvel ordre », a expliqué le major Djike Kaiko, porte-parole des opérations Sokola 2 au Nord-Kivu.

Le gouverneur militaire ensemble avec son équipe de crise a mis en place les actions prioritaires pour contenir l’éruption volcanique de Nyiragongo.

Les actions ci-dessous ont été prises par les autorités provinciales:

  • Évaluer la situation humanitaire dans les hôpitaux et d’autres structures de santé,
  • Évaluer les mouvements de la population,
  • Poursuivre la surveillance de mouvement tectonique du volcan,
  • Sécuriser davantage la ville de Goma et ses environs, les zones d’évacuation,
  • Centraliser les informations et les partager avec les autorités.

La ville de Goma et le territoire de Nyiragongo ont été frappés par l’éruption volcanique de Nyiragongo le samedi dernier. Quinze (15) morts ont été rapportés dont 9 personnes mortes dans un accident et 4 autres prisonniers tués pendant qu’ils voulaient s’évader de la prison centrale de Munzenze.

Jonathan Kataliko

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *