vendredi, décembre 9

Éruption volcanique au Nord-Kivu : le parlement des jeunes demande à l’Etat congolais de prendre en charge les victimes dans l’urgent

Dans une interview accordée à rtr-beni.net, le parlement des jeunes à travers l’émissaire de président du Nord Kivu, Jules Mathe demande à l’État congolais de prendre en charge toutes les victimes des dégâts causées par l’éruption volcanique de Nyiragongo samedi 22 mai à Goma.

Cette structure juvénile se dit inquiète d’avoir notarié plusieurs dégâts, des maisons détruites et brûlées, des personnes mortes et plusieurs biens et capitaux réduits à cendre.

Pour Jules Mathe, l’émissaire du président provincial du parlement des jeunes du Nord-Kivu, c’est étonnant que cette catastrophe naturelle arrive et cause des dégâts. Il condamne le faible alerte de population par l’équipe de l’observatoire volcanologique de Goma.

« L’inspecteur général de finances, l’IGF doit aussi enquêter l’observatoire volcanologique de Goma, l’OVG pour sans non efficacité et la non rapidité dans les alertes, comment cette organisation n’a pas alerté avant le temps? » s’interroge l’émissaire provincial de cette structure des jeunes en province du Nord-Kivu, qui dit qu’il semblerait selon certaines sources sous anonyments, que le volcan de Nyiragongo n’était pas surveillé faute des moyens pendant environ sept (7) mois, de octobre 2020 à avril 2021.

Après l’éruption volcanique de Goma ce samedi, plusieurs personnes parlent d’une centaine de maisons brûlées, et des personnes mortes aux côtés d’autres biens et capitaux réduits à cendres.

Bienvenu Katava

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *