jeudi, février 2

Nyiragongo : un jeune homme abattu par des porteurs d’armes à feu à Rukoko

Des hommes armés non autrement identifiés ont tué par balles un jeune homme d’une trentaine d’années, la soirée du jeudi 1er décembre 2022, au village Rukoko en groupement Munigi, dans le territoire de Nyiragongo, situé au nord de la ville de Goma. D’après nos informations, l’infortuné du nom de Kasereka Mukuvaghulwa Odilo, revenait à la maison, avant de tomber dans le filet de l’ennemi.

L’incident a eu lieu près de l’école Tunda et le dispensaire Tulizeni, où la victime a été criblée des balles par ses bourreaux et est décédée sur le champ.

« Vers 20 heures, on a tué un jeune par balle ici à côté de Tulizeni. Il est bien connu, c’est un Laïc à l’Eglise catholique dans le quartier Saint Jean Paul II, il est aussi maçon. Il revenait du lieu de travail avant de se croiser avec des bandits qui lui ont criblé de balles et ont directement pris fuite. La victime est décédée malheureusement « , a indiqué Paluku Mwenge, un notable de la place.

Les habitants de cette contrée déplorent la multiplicité de cas des cambriolages, tracasseries et tueries qui sont observés ces derniers temps dans cette partie de la province du Nord-Kivu. Après avoir enregistré ce cas de tuerie, nos sources parlent également de cas de pillage signalés dans la nuit du jeudi 1er au vendredi 02 décembre 2022, par des inconnus.

« Nous ne savons pas pourquoi l’insécurité bat son record dans le village Rukoko. La nuit d’aujourd’hui, les quarante voleurs ont fait incursion dans trois maisons, ils avaient des armes à feu et des machettes. Nous demandons aux autorités de multiplier les efforts pour trouver solution à ce problème« , a-t-il exhorté, à rtr-beni.net.

La population du village Rukoko demande aux autorités compétentes de s’impliquer dans le plus tôt possible, afin de rétablir la sécurité. Les habitants plaident notamment, pour le renforcement des éléments des forces de sécurité, dans le but de faire face à l’insécurité grandissante.

Jocel Biryeka, depuis Goma

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *