vendredi, août 19

Ituri : “Des civils victimes d’exactions des groupes armés dans les territoires d’Irumu, Mambasa et Djugu” (OCHA)

La situation de protection des civils reste préoccupante dans les territoires de Djugu, Irumu et Mambasa dans la province de l’Ituri à l’Est de la RD.Congo, alerte OCHA-RDC, coordination des affaires humanitaires des nations unies en République Démocratique du Congo, qui indique que des civils y compris des travailleurs humanitaires, continuent de subir les exactions de groupes armés.

Notre source précise que, le 26 juin 2022, des combattants armés ont tué au moins sept (7) civils et enlevé neuf (9) autres au cours d’attaques dans des villages de la zone de santé de Mandima, selon le rapport obtenu de la part des acteurs humanitaires locaux. Les dernières attaques dans cette zone où vivent plus de trente et trois milles (33.000) personnes déplacés remontaient à près de quatre (4) mois.

Dans le territoire d’Irumu, des bandes armés ont multiplié des exactions contre les civils, en instaurant notamment des taxes et des points de contrôle à Makanyanga et Mangusu dans la zone de santé de Komanda, selon des acteurs de la protection. Le 22 juin 2022, un convoi humanitaire a été intercepté dans le village de Badiya. En dépit des menaces proférées contre les travailleurs humanitaires, la mission s’est poursuivie normalement affirme cette source. Ce contexte sécuritaire incertain a une incidence sur l’accès humanitaire dans la région, notamment dans les zones de santé de Komanda et Nyakunde où vivent plus de nonante sept milles (97.000) personnes déplacées depuis 2020.

Dans le territoire de Djugu, des hommes armés ont aussi braqué le 17 juin dernier, un convoi humanitaire à Dhedja sur la route reliant Drodro à Bule, emportant plusieurs biens de valeur. Depuis février 2022, l’accès à cette route est devenu difficile à cause de l’insécurité, obligeant les acteurs humanitaires à faire de longs détours pour atteindre les populations affectées.

Luc Lukandjila

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.