dimanche, août 14

Insécurité à l’Est : les confessions religieuses de Kasindi vont implorer la puissance de Dieu pour le retour de la paix

Selon Alias Malekeo, porte parole occasionnel des hommes de Dieu de Kasindi, frontière entre la République Démocratique du Congo (RDC) et l’Ouganda, territoire de Beni au Nord-Kivu, la journée de ce mercredi 28 avril 2021 sera une journée de jeûnes et de prières en faveur du retour de la paix à l’Est de la RDC.

La journée débutera par une procession de tous les fidèles de diverses confessions religieuses, en face de l’hôtel POA jusqu’au marché des vivres de Lubiriha, où un culte oecuménique sera célébré.

L’objectif est d’implorer la puissance de Dieu pour endiguer l’insécurité qui n’a que perduré dans la partie orientale du pays, caractérisée par des tueries des civils, des kidnappings, des pillages des biens des civils et des incendies des véhicules des habitants sur les routes.

« Tout a presque déjà été fait par les autorités du pays pour endiguer l’insécurité dans la région. Comme nous les humains nous n’y sommes pas arrivés, il est temps de demander l’intervention divine », a dit le pasteur Alias Malekeo à la rédaction de www.rtr-beni.net.

La société civile locale qui soutient cette activité invite tous les habitants de Kasindi à paralyser leurs activités socio-économique et scolaires pour marquer d’une pierre blanche cette journée.

Serge Mulimani

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.