dimanche, novembre 27

Goma : des cambrioleurs n’épargnent pas les journalistes

Des hommes non autrement identifiés ont fait incursion dans une parcelle où loge le journaliste Trésor Wayitsomaya la nuit du samedi 12 au dimanche 13 novembre 2022 sur avenu Butsitsi, dans le quartier Majengo en commune de Karisimbi ville de Goma au Nord-Kivu.

Profitant de son absence à la maison, ces inciviques ont emporté plusieurs biens de valeur, dont une machine ordinateur, une somme importante d’argent et quelques habits.

Se confiant au micro de notre correspondant à Goma, ce journaliste à Larepublique.net, renseigne que ces bourreaux sont arrivés pendant qu’il était interné dans une structure sanitaire de la place.

Ce chevalier de la plume dit ne pas comprendre cette situation.

« La porte était déjà ouverte, en entrant dans la chambre tous les biens étaient dispersés. Il y a eu des voleurs qui sont arrivés. Ils m’ont volé une machine ordinateur, de l’argent et je ne sais pas vraiment l’origine », déplore Trésor Wayitsomaya.

Outre ce cas de vol, les bourreaux ont laissé des écrits de menaces sur le mur, ce qui inquiète notre confrère.

« Les bourreaux est arrivé même à écrire un message, où il essaie de me recommander mais, moi je dis que c’est une menace. Je me dis, est-ce que ce pillage de biens c’est par rapport à mon métier de journalisme, je ne sais pas. Mais on doit en tenir compte. Dans cette menace, on me recommande de dormir chez moi, et pourtant j’y passe nuit. Ça faisait seulement une semaine, lorsque j’étais interné », a-t-il fait savoir.

Ce Chevalier de la plume plaide pour la sécurité de la population en général et de professionnels des médias en particulier.

« Le message est celui de nous protéger, nous comme population, mais également mettre un accent particulier à nous les Journalistes, parce que, on en a assez avec des menaces, lorsque nous effectuons notre métier même à la maison », a-t-il exhorté.

Depuis plusieurs années, Journaliste En Danger ne cesse d’alerter sur le cas d’atteinte à la liberté de la presse en République Démocratique du Congo, plus particulièrement dans la partie Est du pays.

À Goma chef lieu de la province du Nord-Kivu, plusieurs journalistes ont été victimes de cas de vol, menaces et tracasseries de la part de personnes non autrement identifiées.

Jocel Biryeka, depuis Goma

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *