vendredi, septembre 30

Bukavu : le Dr Denis Mukwege s’oppose au déploiement d’une armée régionale dans l’Est de la RDC

La décision prise par les pays membres de la communauté Économique de l’Afrique de l’Est (EAC) au 3ème conclave tenu lundi 21 juin 2021 à Nairobi au Kenya sous la présidence du président Uhuru Kenyatta, celle d’un déploiement d’une armée régionale dans la partie Est de la République Démocratique du Congo (RDC) pour combattre les regroupes armées actifs dans cette contrée du pays est rejetée par le prix Nobel de la paix, Docteur Denis Mukwege.

Dans un tweeter, le Docteur Mukwege écrit nous citons : “Le déploiement dans l’Est d’une force régionale composée par des pays à la base de la déstabilisation, d’atrocités et du pillage de nos ressources n’apportera ni la stabilisation ni la paix et risque d’aggraver la situation! La réforme des FARDC, PNC et ANR s’impose”, fin de citation.

La même réaction est celle du mouvement citoyen lutte pour les changements (LUCHA-RDC), du député provincial élu de Beni au Nord-Kivu Jean-Paul Paluku Ngaghangondi et plusieurs autres Congolais qui ne cachent pas leurs inquiétudes sur la nouvelle présence des armées étrangères sur le sol Congolais, malgré l’inclusion du Rwanda dans ce programme.

Précisons qu’un cessez-le-feu des atrocités dans l’Est de la RD Congo avait été exigé par les parties prenantes au conclave, le déploiement de ces troupes militaires va intervenir dans les jours proches, indique le communiqué officiel. Sont concernées par ce programme de paix, les provinces du Nord-Kivu, Sud-Kivu et Ituri.

Luc Lukandjila

Partager

1 Comment

  • DAVID 'YAELA DAY

    On ne peut jamais se servir de son agresseur pour la résolution de ses difficultés, les dirigeants Rd-congolais doivent voir loin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.