dimanche, juillet 14

Beni : “Les acteurs de la société civile qui veulent intégrer la politique doivent démissionner dans notre structure” (Me Pépin Kavota)

Tous les acteurs de la société civile qui veulent migrer vers la politique doivent d’ors et déjà démissionner des forces vives, coordination urbaine de Beni, au Nord-Kivu en cette période où la carte se joue pour les élections de décembre 2023.

D’un ton ferme, Pépin Kavota le président de la société civile coordination urbaine de Beni affirme que les acteurs des forces vives restent neutres et ne peuvent participer à vaucune réunion dans des salons politiques pour des fins électorales.

Ceux qui ont des ambitions politiques ont l’obligation de démissionner de la société civile selon les textes régulateurs de cette structure, insiste Pepin Kavota.

Le président de la société civile coordination urbaine de Beni renchérit qu’une fois saisie, les forces vives prendront des mesures qui s’imposent contre tout membre qui veut violer les textes.

Il sied de rappeler que les lignes bougent partout en prélude des élections générales prévues en décembre 2023. Signalons que le vice-président de la coordination provinciale de la société au Nord-Kivu, Edgar Mateso a migré vers la politique.

Paluku D.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *