vendredi, août 19

Beni : la NSCC exige au chef de l’État congolais d’évaluer l’état de siège et le travail des troupes engagées dans la traque des rebelles ADF

La nouvelle société civile congolaise, NSCC en territoire de Beni demande au chef de l’État d’évaluer l’état de siège mais aussi le travail des troupes engagées dans la traque des rebelles des Forces Démocratiques Alliés (ADF) actifs dans la région de Beni et dans une partie de la province de l’Ituri.

Le coordonnateur de cette structure citoyenne œuvrant dans le territoire de Beni, au Nord-Kivu l’a dit ce mardi 01 juin 2021 dans une déclaration audio qui est parvenue à notre rédaction.

Moise Kiputuli justifie sa demande par la recrudescence de l’insécurité caractérisée par des tueries des civils et des incendies des maisons d’habitation ainsi que, des véhicules par ces rebelles qui ont accru leur capacité de nuisance malgré l’état de siège décrété depuis le 06 mai dernier en vue de restaurer la paix dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri où plusieurs centaines de civils ont été tués par ces rebelles depuis que l’état de siège a été proclamé dans ces provinces.

Le coordonnateur de la nouvelle société civile congolaise du territoire de Beni souhaite que cette évaluation soit faite dans un délai plus bref et raisonnable afin d’empêcher le pire et de garantir la sécurité des populations de cette partie orientale du pays.

Serge Mulimani

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.