vendredi, août 19

Sud-Kivu : voici la réaction Mbavumoja Michel face aux propos du commandant de 2202e régiment des FARDC basées à Baraka

Le candidat député malheureux à la l’egislative de 2018, Honorable Mbavumoja Michel réagi à la déclaration du colonel David Ipanga, commandant de l’armée à Baraka au Sud-Kivu l’accusant d’être commanditaire d’un groupe armé qui insécurise la ville de Baraka et aux environs et dont ce groupe a tué deux soldats de l’armée loyaliste à Malicha non loin de Simbi en territoire de Fizi il y a celà quelques jours.

« J’ai lu de près l’article publié par rtr-beni.net et c’est vrai que j’ai causé avec le colonel et m’a confirmé qu’il y a quelqu’un qui répond à mes noms mais moi cette personne je ne la connaît pas. Les témoignages disent que, c’est moi qui soutiens ce groupe armé, c’est du mensonge, vrai il m’ont audiosioné un audio j’ai moi même suivi comment on a interrogé un détenu qui disait que, c’est Mbavu Moya député qui le soutient avec des vivres et non vivres, c’est faux moi je ne suis pas là comme connaît tout le monde je suis chez moi en Europe. Comment une personne qui est en Europe va les amener de la farine ? , On dit que j’ai de gardes du corps comment ça est pourtant je ne suis pas là ? Je ne suis pas au Congo à Fizi moi. C’est pourquoi je dis que, ces gens veulent cacher les traces des actes criminels, enlèvements, afin que les services de sécurité ne puissent pas savoir leurs stratégies. Je suis parmi les fils de Fizi qui prêchent la paix à nos populations, je présente mes condoléances à notre armée et aux familles de ces militaires qui ont perdu les leur dans cette embuscade. Je demande à notre population de dennoncer ces malfrats qui se cachent parmi la population, c’est ma lutte de chaque jour que la paix règne chez nous », a répliqué à la rtr-beni.net.

A question des noms de Mbafumudogo et Mbavumoja, celui s’est dit être propriétaire de tous ces noms selon les différentes appellations.

Pouf rappel, jeudi 24 juin 2021 deux (2) militaires des forces armées de la république démocratique du congo (FARDC) dont un premier sergent et un sergent major ont trouvé la mort dans une embuscade non loin de village simbi aussi deux armes été emportées mais aussi l’on avait enregistré un blessé côté armé caussant un déplacement massif des populations.

Rédaction

Partager

1 Comment

  • Jacques abùngùlù

    Chers frères et sœurs congolais
    Restons connecteurs et non diviseurs pour le maintien de la paix dans tout le territoire national de la RDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.