vendredi, juillet 12

Sud-Kivu : un motard de la nationalité Burundaise retrouvé sans vie à Baraka

Le nommé Sengiyunva Jean-Marie, un sujet Burundais et motard de son état, d’une vingtaine d’années a été retrouvé sans souffle de vie mercredi 12 juin 2024 aux cimetières de Mongemonge dans la commune de Katanga, en ville de Baraka, province du Sud-Kivu.

Selon la présidente de la diaspora Burundaise à Baraka, madame Natasha, dans un entretien avec rtr-beni.net, ce jeune était disparu depuis le samedi de la semaine dernière, alors qu’il exerçait son activité habituelle. Sa moto été emportée par ces inciviques qui n’ont pas seulement terminé sa vie en le torturant de toutes sortes. Comme cela ne suffisait pas selon nos sources, les bandits ont aussi mis le feu sur son cadavre. Le corps de l’illustre disparue e été retrouvé déjà en décomposition, enterré au lieu même de sa découverte, (aux cimetières de Mongemonge), sous une forte désolation et émotions, pas seulement des sujets Burundais et membres de sa communauté vivants à Baraka mais aussi par plusieurs Congolais de Baraka. Ceux-ci condamnent à leur tour la montée en flèche ces derniers jours de l’insécurité dans la ville de Baraka.

Signalons qu’après leur retour de l’enterrement, les Burundais vivants à Baraka ont prononcé un message de désolation devant le public au centre commercial à l’entrée de Pentagone Hôtel.

Certes, en ville de Baraka, les cas d’assassinat ciblés des paisibles citoyens semble devenir une monnaie courante ces derniers jours. Une allure qui décourage la plupart des habitants et fait couler d’encre et salive. Les services de sécurité sont appelés à renforcer leurs mécanismes pour stopper cette hémorragie d’insécurité.

Luc Lukandjila

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *