vendredi, septembre 30

Sud-Kivu : “Tous les conducteurs de taxis et leurs engins roulants non contrôlés, interdits de travailler à partir du 18 juillet 2022” ( Conseil des Ministres)

Le gouvernement provincial du Sud-Kivu a tenu vendredi 15 juillet 2022 à Nyamoma au gouvernorat de province, sa 28ème réunion ordinaire du conseil des Ministres sous la présidence du gouverneur Théo Ngwabije Kasi.

La rencontre visait essentiellement comment barrer la route à des accidents recurents dans la ville de Bukavu et sur le reste de la province, le conseil a aussi supprimé le paiement de cinq (5) dollars américains des frais de test Covid-19 à des entrées des postes frontaliers avec les pays voisins dont Burundi, Rwanda et la Tanzanie.

Pour lutter contre les accidents recurents en ville de Bukavu et au Sud-Kivu en général, les mesures ci-dessous ont été prises par le conseil :

  1. Il est exigé l’identification, à partir du lundi 18 juillet 2022, de tous les taxis motos, les tricycles (Bajaj) ainsi que leurs conducteurs dans les villes de Bukavu, Uvira et sur toute l’étendue de la province;
  2. A partir du lundi 18 juillet 2022, il y aura identification obligatoire auprès des services de transport, de tous les taxis voitures, taxis bus et leurs conducteurs. Tous ces taxis bus et voitures seront désormais peints avec une couleur qui sera bientôt communiquée;
  3. Dès le lundi 18 juillet 2022, tous les taxis motos et tricycles sont interdits de circuler sur l’avenue Patrice Emery Lumumba dans la commune d’Ibanda c’est-à-dire de Labotte à la frontière Ruzizi 1er;
  4. Les gros camions dépassant 10 tonnes, sont interdits de circuler dans la ville de Bukavu de 06 heures à 20 heures;
  5. Le contrôle technique étant obligatoire, tous les engins roulants automoteurs sont interdits de circuler dans la province sans document de bord . Un délai de trente (30) jours est accordé à chaque propriétaire de véhicule pour se mettre en ordre;
  6. La stricte observance des panneaux de signalisation, faute de quoi l’engin roulant se verra infligé une amande conséquente;
  7. Dès le lundi 18 juillet 2022, il y aura suspension de la délivrance des dérogations qui tenaient des documents de bord;

9.Le contrôle de l’état des véhicules en circulation est exigé.

Rappelons que, le gouvernement provincial du Sud-Kivu a supprimé ce même vendredi sur décision des membres du conseil des Ministres, les cinq (5) dollars américains des frais pour test à coronavirus côté République Démocratique du Congo (RDC), aux points d’entrées des postes frontaliers du Sud-Kivu, c’est qui fait que le test devient gratuit sauf aux points de sorties sur les sols voisins.

Luc Lukandjila

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.