mardi, août 9

Sud-Kivu : le paiement d’impôts et taxes à Baraka et Fizi négocié par les députés provinciaux, les forces vives boudent la négociation

La délégation du gouvernement provincial qui séjourne en ville de Baraka depuis vendredi 14 mai 2021 a échangé avec la société civile, la fédération des entreprises au congo (FEC), les agents de l’Etat et les services de sécurité samedi 15 mai 2021 dans la salle Mahamat de Baraka pour c’est qui est de la désobéissance fiscale décrétée il y’a maintenant trois (3) mois par la société civile et la FEC qui réclament la réhabilitation de la route nationale numéro cinq (RN5) qui est dans un état délabré.

Au cours de leur pourparler, la délégation du gouvernement provincial s’est prononcée en donnant l’ordre aux services étatiques de faire leur travail, celui de taxer les assujetis accompagnés par les services de sécurité, à la société civile de jouer ses rôles, aux opérateurs économiques de s’acquitter de leurs obligations envers l’Etat congolais et aux autorités locales, provinciales et nationales de répondre aux besoins de la population.

A en croire le député et premier rapporter de l’assemblée provinciale du Sud-Kivu, honorable Bumbu Malite Job à sa qualité du chef de la délégation a démontré que, cette mesure va leur permettre de faire le suivi auprès de l’autorité aux plaidoyers de leur base électorale.

« Si Fizi ne fait entrer rien dans la caisse de l’Etat, comment l’Etat congolais va répondre aux besoins de Fizi? Et aussi nous savons tous que, nous avions un gouvernement en fin mandat et c’est maintenant que nous avons un nouveau gouvernement, attandons qu’il se rétablisse pour lui mettre pression car nous devons continuer avec les dialogues  » à -t-il dit.

Par contre, la société civile et la fédération des entreprises au congo (FEC) rejettent en bloc les propos de la délégation du gouvernement provincial, ils qualifient de l’intox à leur revendications auprès de l’Etat congolais.

« Nous sommes contre la décision prise par nos députés et nous appelons notre population au calme car d’ici dimanche nous aurons une réunion d’urgence et nous envisageons d’autres actions citoyennes de grandes envergure, notamment une série de journées ville morte », a expliqué à la presse, monsieur Akongya Abùngùlù Jacques , coordinateur de la nouvelle société civile congolaise (NSCC) en ville de Baraka.

D’après plusieurs sources, l’argent des assujetis de Fizi et Baraka n’arrive pas comme il faut dans la caisse de l’Etat congolais et à la province. C’est la raison pour laquelle, le territoire de Fizi et la ville de Baraka seraient oubliés.

Sont présent dans cette délégation quatre (4) députés provinciaux de la la même circonscription électorale notamment, les honorables Bumbu Malite Job, Alimasi Malumbi Mathieu, Kabungulu Mateso Maison escale et Peshi M’tengya Prince.

Luc Lukandjila

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.