jeudi, août 18

Sud-Kivu : le corps sans vie de chef du sous cluster sécurité alimentaire de Fizi-Baraka et Kabambare retrouvé sur les eaux du lac Tanganyika

Découverte vendredi 05 août 2022 à Baraka du corps sans vie de Monsieur Olivier Kyakwima point focal de la sécurité alimentaire de Fizi-Baraka au Sud-Kivu et Kabambare au maniema. Nos sources affirment que, c’était aux environs de 10 heures, heure locale que son cops sans vie a été retrouvé entrain de flotter sur les eaux du lac Tanganyika au plage de Aebaz au quartier portant le même nom, commune de Baraka Centre dans la ville de Baraka au Sud-Kivu par les personnes qui se servaient l’eau du Lac.

Les circonstances de sa mort ne sont pas jusque là connues. Cependant, les services de sécurité de la place ont ouvert des enquêtes depuis l’avant-midi du vendredi, pour savoir la cause réelle de sa mort.

Face à ce décès, les réactions fusent de partout pour condamner cet acte de criminalité commis par des hors la loi à l’égard de ce haut cadre humanitaire du Sud-Kivu et Maniema.

La première réaction tombée à notre rédaction est celle de la coordination urbaine de la Société civile forces vives de Baraka, celle-ci condamne avec pompe la criminalité humaine qui semble monter son échelle dans la ville de Baraka. Les forces vives demandent au plus vite possible le résultat positif des enquêtes menées par les services de sécurité puis transférer les auteurs devant les instances judiciaires pour qu’ils subissent la rigueur de la loi.

Une autre réaction est celle de l’inspecteur agricole du territoire de Fizi au Sud-Kivu, l’ingénieur M’undabatu Kasukulu Dalton qui dit regretter la disparition brusque d’Olivier Kyakwima dans la société, pour lui n’oubliera jamais ses efforts fournis pour donner valeur du sous cluster sécurité alimentaire de son territoire. Celui-ci, présente ses condoléances à la famille biologique de l’illustre disparu qui était son éminent partenaire aussi à toutes les organisations humanitaires de Fizi, Baraka et Kabambare.

Outre, le conseil urbain de la jeunesse de Baraka considère déjà un vide resté à son sein après la disparition d’un jeune courageux et rassembleur.

Pour le CUJ Baraka, Olivier Kyakwima avait des atouts considérables pour l’avancement de leur nouvelle ville et territoire de Fizi en province du Sud-Kivu. La jeunesse de Baraka dit attendre avec intérêt le résultat des enquêtes sur sa mort . Elle condamne à son tour avec fermeté la criminalité urbaine qui ne sert à rien pour le développement de son espace, mais plutôt pour un redressement et élimination des personnes influentes dans la communauté.

Il Sied de signaler que, nos premières informations recueillies auprès de certains témoins non officiels, parlent que le corps de la victime présentait des signes de tortures, c’est qui signifierait qu’il a était visé par des personnes de mauvaise foi.

Luc Lukandjila

Partager

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.