dimanche, août 14

Sud-Kivu : la désobéissance fiscale levée à Baraka et Fizi par les forces vives

Décrétée il y a maintenant plus de trois (3) mois, la désobéissance fiscale a été levée mardi 18 mai 2021 en ville de Baraka et en territoire de Fizi dans la province du Sud-Kivu sous certains engagements entre les autorités administratives, la société civile, la fédération des entreprises du congo (FEC) en présence des services de sécurité.

La mesure portant fin de cette action citoyenne intervient après une série de pourparlers entre les organisateurs de ladite action dont la société civile et la fédération des entreprises du congo (FEC) avec les services de l’Etat et la délégation envoyée par le gouvernement provincial pour cette cause, constituée de quatre (4) députés provinciaux de la circonscription électorale de Fizi depuis le weekend dernier.

Parmi les recommandations qui ont poussé la levée de la désobéissance fiscale dans ces deux entités c’est entre autres, les autorités administratives locales qui sont appelées à réhabiliter les endroits délabrés dans leurs entités respectives, la société civile doit jouer son rôle de contrôle des activités réalisées par les autorités et la fédération des entreprises du congo (FEC) va sensibiliser les commerçants à payer les taxes et impôts de l’Etat.

Après ces assises tenues ce mardi, le maire de la ville de Baraka, lonsieur Jacques M’Bùcwa Hussein a tenu un meeting pour confirmer le début des travaux de réhabilitation de la route nationale numéro cinq (RN5) à l’endroit communément appelé « Madame » où une partie de la route est emportée par érosion.

A son tour au nom de la société civile dans toute sa diversité, Maître Santos Mutu Kitandala après le meeting du maire, a déclaré c’est qui suit, nous citons: « Nous avons entamé la désobéissance fiscale maintenant trois mois, et voilà aujourd’hui nous vous confirmons la levée de cette désobéissance fiscale mais sous certains engagements entre nous et l’Etat congolais ensemble avec notre grande composante la fédération des entreprises du congo (FEC) « , fin de citation.

Dans son allocution, le chef de la délégation du gouvernement provincial, Honorable Bumbu Malite Job a remercié les parties en négociation de trouver un compromis. Pour lui, le dialogue va ainsi se poursuivre et les recommandations données seront oriantées auprès des autorités provinciales.

Pour rappel, c’est depuis le mois de février dernier que la société civile ensemble avec la fédération des entreprises du congo (FEC), ville de Baraka et du territoire de Fizi ont décrété la désobéissance fiscale pour réclamer la réalisation de la RN5 surtout les tronçons Baraka-Fizi, Baraka-Uvira qui sont devenus un impraticables durant plusieurs mois.

Luc Lukandjila

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.