vendredi, septembre 30

Santé : “La farine de manioc apporte des substances très nuisibles à l’organisme humain” (Dr Soheranda)

La consommation régulière de la farine de manioc a des conséquences néfastes sur la santé humaine. Cet aliment de base très consommé dans la région de Beni peut aussi impacter négativement sur la croissance de l’organisme. Bien que riche en énergie, la population devrait diminuer sa consommation, conseille le docteur Kambale Soheranda dans un entretien avec rtr-beni.net.

Un régime alimentaire sain doit contenir des protéines, des vitamines et des sels minéraux. Des éléments que ne détienne pas la farine de manioc, cet aliment très consommé dans l’espace Beni-Butembo. Pour le docteur Schadrac Kambale Soheranda, médecin chef de zone de santé d’Oicha au Nord-Kivu, seule la sauce qui accompagne la pâte faite de farine lui donne une certaine valeur nutritive.

« Le manioc n’a pas beaucoup de valeurs nutritives à part sa grande source d’énergie ; pour une bonne alimentation il faut que nous ayons des aliments qui nous donnent les protéines, les vitamines et les sels minéraux. Heureusement que cette farine de manioc, on la consomme accompagnée d’une sauce. Par exemple les légumes, la viande, les poissons,… C’est cette sauce qui lui donne une valeur nutritive, » a-t-il dit.

Bien que très consommé dans la région, cet aliment présente de conséquences néfastes sur la santé humaine, précise – t – il.

« Le manioc contient de subsistances chimiques qui sont très toxiques pour le développement de l’organisme humain. Quoi qu’il est très consommé dans la région, c’est un aliment très dangereux pour la santé. »

Ce professionnel de la santé conseille à ceux qui prennent la farine de manioc de la mélanger avec d’autres farines comme celle du maïs.

«  Le mieux serait de prendre en 100 % la farine de maïs. La farine fabriquée en base de banane qu’on appelle Kafulu en Kinande est très riche que celle du manioc. Dans d’autres pays on fait la farine de taro (colcase ). Celle-là est aussi meilleure. A moi personnellement je devrais décourager la consommation de la farine de manioc car c’est très nuisible à la santé.« 

Le docteur Kambale comme on l’appelle souvent soutient que la consommation régulière de la farine de manioc impacte aussi négativement sur la croissance de l’organisme humain mais aussi sur l’intellect. »

Notons que, le manioc est non seulement très consommé dans la région de Beni-Butembo, il est aussi une culture qui apporte de l’économie à plusieurs familles.

Moïse MADUSU

Partager

6 Comments

  • Philémon Matumo

    Il faut spécifier ici que tout dépend du traitement de ces manioc pr en faire la farine. En effet, c’est le mode de traitement fait ds cette contrée qui pose problème laissant une forte concentration d’une Substance qu’on appelle la Cyanure. Cette dernière est très toxique pour l’organisme, plus spécifique pour le foie et le rein…. Elle agit en chelateur d’un grand nombre d’elements minéraux (Zinc, acide folique, Mg,…) qui entre ds la constitution des substances enzymatiques chargées de détoxiquer l’organisme.
    Ainsi, réintérant les recommandations du Patriarche le MCZ Dr Sohenda en rapport avec l’adjonction d’autres types de farine (farine de maïs pr ex.), nous demanderons aux agronomes du milieu d’initier la population à la bonne technique de traitement du manioc.

    Sé Dr Philémon Matumo, MD, ObGyn. Chef de Travaux/UCG-Butembo

  • Et pourtant dans les autres pays africains, comme le cameroun, avec la farine de manioc on fabrique deja des pains pour cause de penuries de la farine de blé consequence de la guerre en Ukraine qui est l’un des principales producteur.
    En plus, cette toxicité de nos maniocs ne depend pas t-elle de la variété de manioc?

  • Louis mulumba mukaya

    Que le Dr nous révèle les produits chimiques nuisibles que contient la farine de manioc et pas seulement dire que la farine de manioc est nuisibles. Comme ça, les autres scientifiques peuvent analyser ces éléments là. Merci pour les précisions que vous pouvez nous fournir.

  • KIVATSI

    Merci Dr pour cette sensibilisation.j’espere bien que le coup de la vie ne permet pas que l’on se sépare de cette farine de manioc.son prix ne décourage pas les consommateurs comparativement aux autres aliments.je suis d’accord avec vous.

  • Makati

    Merci pour l’information et merci de nous enlever dans cet équivoque Dr.
    Ce n’est seulement à Beni là où on consomme sérieusement ce farine, même en Ituri aussi assez.

  • Modeste

    La farine de manioc est consommée depuis des années, soit toute seule soit mélangée en petite quantité à la farine de maïs en jouant un rôle d’un liant.
    Il est vrai que la farine de manioc bien qu’elle est dépourvue de nutriments essentiels (protéines, vitamines, minéraux etc), est très énergique (amidons), mais peut également contenir le trace de l’acide cyanhydrique, une substance très toxique pour l’organisme. Cet acide est naturellement dans les manioc mais peut se retrouver sous forme de trace dans la farine suite à un mauvais traitement des manioc c’est à dire les manioc devraient être mis 4 à 5 jours dans l’eau qui coulent (Source) et non dans l’eau stagnante ou dans un tonneau contenant de l’eau.
    Ensuite, les manioc devraient être exposés au soleil à l’aire libre (séchage) permettant l’évaporation.
    Remarques:
    Le degré de toxicité est lié
    1. Mode de traitement des manioc
    2. A la quantité de farine de manioc utilisée dans la préparation.
    il y a des études réalisées sur les manioc et ses dérivés à la faculté de Sciences Pharmaceutiques de l’université de Kinshasa.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.