vendredi, septembre 30

Résurgence de la maladie à virus Ebola à Beni : un choc pour la population locale qui demande l’implication urgente dees autorités sanitaires pour couper la chaîne de contamination

C’est un choc au sein de la population de Beni, cette deuxième résurgence de la maladie à virus Ebola depuis la fin de celle de 2018 dans la même zone.

Stéphanie Mbafumoja, habitant de Beni, appelle les autorités à renforcer les mesures sanitaires et la communication autour de la maladie pour que la population en prenne conscience.

Pour Gibril Kaibumba, c’est un danger d’urgence sanitaire qui vient d’être décalé à Beni. Il demande les autorités à une implication rigoureuse, notamment à renforçant des dispositifs de lavage de mains dans des points les plus fréquentés de la ville pour permettre tout le monde d’accéder à l’eau de lavage.

Le médecin chef de zone de santé de Beni, Docteur Michel Tosalisana, rappelle que les mesures de la riposte contre Covif-19, constituent les moyens efficaces de lutter contre Ebola.

Il rassure que, toutes les équipes de la zone de santé de Beni sont déjà en alerte pour s’impliquer dans l’éradication de ce cas. Ce responsable sanitaire dans la zone de santé de Beni compte néanmoins sur l’engagement communautaire pour parvenir à la réussite.

La zone de santé de Beni a notifié un nouveau cas d’Ebola, lié à ceux vécus dans la même zone en 2018. Déjà cent septante neuf (179) contacts ont été identifiés autour de ce cas.

Cependant, cette zone de santé de Beni dit attendre la matérialisation d’autres stratégies auprès de sa hiérarchie, notamment les mécanismes de vaccination.

Delphin M. et B. Katava

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.