vendredi, septembre 30

RDC : « Une grève des médecins annoncée à partir du 06 juillet prochain, sauf dans les provinces en état de siège, aux médecins des FARDC et PNC, médecins des banques de sang” ( SYNAMED)

Suite au non respect des engagements pris entre le gouvernement Congolais et les professionnels de la santé (Médecins), à travers leurs syndicats notamment, le syndicat national des médecins (SYNAMED) ASBL et le syndicat des médecins du Congo (SYMECO), les médecins Congolais dans une note d’information nous parvenje, annoncent une grève sous la forme “service minimum” à partir du mercredi 06 au samedi 09 juillet 2022 aux heures matinales, qui dépendra de la bonne disposition du gouvernement.

La note d’information N• 009/BEN/2022 du 02 juillet 2022 indique que l’accord du 03 août 2021 signé entre le gouvernement de la République et les syndicats des médecins, était censé faire l’objet d’une évaluation à l’atelier résidentiel de Bibwa, du 16 au 25 juin 2022, fort malheureusement, le constat est amer car aucune explication sur les engagements non tenus, une remise en question des indemnités de transport et de logement, pas d’adoption du règlement intérieur de la commission interministérielle portant l’un des objectifs majeurs dudit atelier.

Conscient de sa mission de défendre les intérêts des médecins de la République Démocratique du Congo, le Bureau Exécutif National du SYNAMED ASBL déplore le fait que le chronogramme des engagements pris par le gouvernement ne lui soit pas transmis, comme promis par leurs excellences .

Eu égard aux irrégularités de la volonté du gouvernement de la République Démocratique du Congo à honorer l’accord du 03 août 2021 dont les actes administratifs et le volet pécuniaire (indemnités de transport et le logement), fort l’absence d’un programme officiel pour la journée du 25 juin 2022, considérée comme jour de clôture des assises, le bureau Exécutif National a décidé de s’en remettre à sa base. Des avis et considérations des affiliés du SYNAMED ASBL à travers le pays, il s’est dégagé la volonté unanime d’observer un arrêt de travail à partir du mercredi 06 juillet 2022, précise la note d’information.

Et d’ajouter que le gouvernement de la République est informé par une la lettre N• SNM 001/134/BEN/du 02 juillet 2022 adressée à Monsieur le premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde. Le service minimum consiste à la prise en charge des malades hospitalisés et des urgences, l’évaluation des cas pré-programmés et libération des malades ne posant problème, précise ladite note.

Sont exemptés de la grève : les médecins travaillant dans les provinces sous état de siège (Nord-Kivu et Ituri), les médecins des forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et de la police nationale Congolaise (PNC), les médecins des banques de sang. Le droit à la grève étant garantie par la constitution de la République, le Bureau Nationale demande à tous ses affiliés de faire preuve de responsabilité, car seule la lutte libère et une évaluation sera faite samedi 09 juillet 2022.

Luc Lukandjila

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.