jeudi, juin 13

RDC/ESU : des étudiants de Beni divisés sur le système LMD

La rentrée académique 2021-2022 est déjà effective au sein de la majorité d’institutions supérieures et universitaires de Beni. Tout se passe conformément au nouveau système d’enseignement, Licence, Master et Doctorat (LMD).

Les activités académiques ont repris dans les établissements supérieurs et universitaires tant publics que privés de la ville de Beni.

D’après le constat fait lundi 10 janvier 2022 par notre reporter sur le terrain, il s’agit de l’Université Officielle de Semuliki (UOS), l’Institut Supérieur pour le Développement Rural (ISDR), l’Institut Supérieur des Techniques Médicales (ISTM), l’Institut Supérieur du Commerce (ISC), l’Institut Supérieur Pédagogique (ISP/OICHA), l’Institut Supérieur du Bassin du Nil (ISBN), l’Université de l’Avevir du Congo (UAC), l’Université Anglicane de l’Afrique Centrale (UNAAC) et bien d’autres.

Actuellement, les étudiants sont outillés sur la recherche par l’Internet et l’outil informatique, en vue de s’adapter au système LMD.

Si les uns saluent ce nouveau système, les autres pensent que ça va pénaliser les étudiants ayant évolué dans le système traditionnel.

« C’est un système mis en place par l’arrêté ministériel. C’est un bon système, car c’est nous les étudiants qui allons beaucoup travailler par rapport aux assistants. Ça nous pénalise, nous étudiants qui étions dans l’autre système (ancien système, ndlr). Je me demande comment nous allons nous adapter aux cours ? », se sont-ils interrogés.

Il convient de noter que le système LMD a pour finalité d’harmoniser le cursus d’enseignement supérieur et universitaire et favoriser la mobilité du personnel enseignant et des étudiants à l’échelle mondiale.

Rédaction

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *