lundi, décembre 5

RDC-CENI: « La population de l’Est longtemps meurtrie ne trouve pas sa part dans l’incompréhension des confessions religieuses » (Me. Achille Kapanga)

Cet avocat au barreau de Kinshasa pense que les députés nationaux doivent bien statuer sur la question de la désignation du nouveau remplaçant de Corneille Nangaa à la tête de la commission électorale nationale indépendante, CENI car la population de l’Est longtemps meurtrie ne trouve pas sa part dans des disputes entre les responsables des confessions religieuses qui ne sont pas jusque là arrivés à un consensus.

« Parmi le huit confessions religieuses, il y a ceux qui sont seulement en ville de Kinshasa, vous ne les attendrez jamais ailleurs, la loi avait commis une petite imprudence de mettre tout le monde dans le même sac. L’on prend l’église catholique au même rang que méthodiste, or l’église en elle seule peut avoir plus de la moitié de la population congolaise, en ajoutant les fidèles de l’église protestante c’est presque le un tiers, alors ceux qui ont le un quart semble être dominant sur le trois quart or c’est déjà la loi. Cette loi là qui fait que si on a huit et que six se sont déjà regroupés c’est donc la majorité, c’est ce qui complique l’équation, voilà pourquoi je dis que cette question complexe est politique mais aussi juridique, il est grand temps que nos élus au niveau de l’Assemblée nationale puissent bien examiner cette question et voir comment trouver une meilleure voie de sortie. Puisque je vous rassure que la loi avait seulement était piégée, l’église catholique qui est plus de moitié de la population de la RDC, qu’elle soit prise comme celle qui a le un sixième c’est ne pas facile, chers élus voyez comment trouver de solution », a dit maître Achille Kapanga, ancien maire de la ville de Beni.

Précisons que, les confessions religieuses ne se sont pas mises d’accord dans le choix du successeur de Corneille Nangaa à la tête de la commission électorale nationale indépendante, CENI en sigle.

Son de maître Achille Kapanga [écho]

Bienvenu Katava

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *