dimanche, novembre 27

Nyiragongo : les sinistrés de la récente éruption volcanique vivent dans des situations précaires

Les conditions dans lesquelles traversent les sinistrés de l’éruption volcanique de Nyiragongo du 25 mai 2021 situés dans le groupement Buvira, en chefferie Bukumu demeurent très précaires. C’est le conseil local de la jeunesse de ce groupement qui lance cette alerte.

Ayant tout perdu dans les laves, ces Congolais n’ont pas des nourritures et d’autres biens nécessaires pouvant les permettre de subvenir à leurs besoins, deplore le président de la jeunesse du groupement Buvira.

Depuis le 1er octobre 2021, le gouvernement a pris l’engagement de mettre ces sinistrés dans un camp. Jusqu’à présent, ils sont sans aucune assistance. Il n’y a pas d’eau potable, des médicaments, voici même des bâches sont emportées,” indique Chirimbiko André qui ajoute que ces milliers de personnes sont exposées à différentes maladies hydriques notamment la diarrhée et la fièvre typhoïde, faute de l’eau potable.

Notre interlocuteur plaide auprès des autorités compétentes pour venir en aide ces vulnérables.

“Nous demandons au gouvernement de prendre ses responsabilités, en leur donnant de la nourriture, de l’eau potable. S’ils ne trouvent pas celles-là, ils risquent d’attraper des maladies”, a déclaré Mbirimbiko André, président du conseil de la jeunesse du groupement Buvira, en territoire de Nyiragongo au Nord-Kivu.

Jocel Biryeka, depuis Goma

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *