vendredi, décembre 2

Nord-Kivu : Le trafic paralysé sur la route Rutshuru-Goma

La tension a été vive le matin de mardi 9 mars 2021 à Rubare, contrée située dans le groupement Rugari, territoire de Rutshuru, province du Nord-Kivu, dans l’Est de la RD Congo.

Tout est consécutif à une manifestation improvisée par la population locale qui manifestait contre la répétition des cas de kidnapping, dans le territoire de Rutshuru.

Des pneus brûlés et des barricades sont placées sur le tronçon routier Rutshuru-Goma. Cette situation a paralysé le trafic routier. La nouvelle est confirmée par l’un des notables de Rutshuru, Aimé Mbusa Mukanda.

À l’en croire, les manifestants protestent contre la prolifération des cas d’enlèvement dans cette partie du Nord-Kivu. Le plus récent est celui survenu la nuit de lundi à mardi 9 mars d’un photographe du nom de Gabriel Mikumbi.

« Un autre cas est celui d’un enseignant de l’Institut Iyamuremye de Kalengera qui reste en captivité. Lundi, les activités scolaires ont été paralysées dans plusieurs écoles de Rubare et Kalengera pour exiger la liberté de cet enseignant », a-t-il dit.

Il ajoute aussi que durant la même semaine, une mère de 11 enfants a été prise en otage. Aimé Mukanda précise que tous les otages sont libérés moyennant des sommes colossales versées par les membres des familles des victimes.

Rédaction

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *