lundi, juillet 22

Nord-Kivu : « L’armée Rwandaise avec ses alliés du M23 est en perte de vitesse par manque d’effectif » (FARDC)

La 34ème Région Militaire des Forces Armées de la RD Congo alerte sur le nouveau mode opératoire du M23/RDF dans le recrutement des jeunes dans la partie Est de la RDC, où ils sont actifs.

Propos du porte-parole militaires de l’armée au Nord-Kivu vendredi 19 janvier dans son communiqué exploité par la rédaction de rtr-beni.net.

« Le Commandant de la 34eme Région militaire et Commandant Task Force Nord-Kivu, porte à la connaissance de la population de sa juridiction en général et plus particulièrement à la jeunesse, que l’armée Rwandaise avec ses alliés de M23 sont en perte de vitesse par manque d’effectif ; car neutralisés en grande partie par les Forces Armées de la République
Démocratique du Congo et amoindri suite à plusieurs défections »
, lit-on dans ledit communiqué.

A lui d’ajouter que : «Ainsi donc, pour étoffer ses effectifs, les terroristes du M23/RDF recrutent par force les jeunes et mineurs dans les zones sous leur occupation, tout en leur promettant un massacre au cas où ces derniers
n’adhèrent pas à leur philosophie. En outre, ces mêmes terroristes recrutent en donnant une somme de 400$ aux jeunes, laquelle somme d’argent est tout de suite récupérée par force une fois que les recrues arrivent à Rutshuru au centre d’inscription ».

Au regard de ce qui précède, le Commandant des Opérations au Nord-Kivu appellent la population de sa zone de responsabilité à la vigilance et à dénoncer les suspects. Il rassure par ailleurs que, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo demeurent vigilantes et prêtes à parer à toute éventualité.

Dodo Mathe

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *