jeudi, février 2

Nord-Kivu/Ituri : “L’état de siège n’a pas vocation à s’éterniser; dans les jours à venir une table ronde devant l’évaluer et au besoin le requalifier sera tenue” (Félix Tshisekedi)

Lors de son discours sur l’état de la nation tenu samedi 10 décembre 2022, le chef Congolais Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a rappelé que, la proclamation de l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri avait pour but d’endiguer ces menaces graves et de sécuriser les populations et leurs biens.

Selon lui, ces prorogations s’inscrivent dans une perspective de consolidation des acquis des opérations militaires engagées et de la poursuite des actions d’envergure en vue de mettre fin au terrorisme et restaurer l’autorité de l’État dans lesdites provinces.

J’entends également réitérer, ici, que l’état de siège n’a pas vocation à s’éterniser. Certes, il impose à nos populations de consentir des sacrifices qui affectent leur mode de vie habituel, mais il demeure le cadre approprié et compatible avec la nature des opérations déployées pour mieux affronter les ennemis de la paix. A ce propos, j’avais reçu en audience, le 12 octobre dernier les Députés nationaux et sénateurs du Nord-Kivu et de l’Ituri, porteurs des préoccupations des
populations des provinces concernées par l’état de siège. Cette rencontre avait
consolidé l’idée d’une Table Ronde sur l’évaluation de l’état de siège dont les
travaux du Comité préparatoire se sont tenus récemment. Les travaux de ce Comité permettront la convocation, dans les jours à venir, de la
Table-Ronde devant évaluer l’état de siège et au besoin, de le requalifier
”, a indiqué Félix Tshisekedi.

Rappelons que, c’est depuis le mois de mai 2021 que l’état de siège a été instauré par le chef de l’État Congolais Félix Tshisekedi et vient d’être prorogé plus de 30 fois par les députés nationaux.

Dodo Mathe

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *