dimanche, août 14

Maniema : les Maï Maï Malaika relâchent sept de leurs otages et les remettent au gouverneur à Salamabila

Deux factions du groupes armés Malaika ont livré sept (7) de leurs otages lundi 11 juillet 2021 à l’autorité Provinciale du Maniema à Salamabila, commune rurale du territoire de Kabambare en province du Maniema.

La délégation de ces combattants du groupe armé dirrigé jadis par Sheik Assani actuellement sous le commandement de Monsieur Selemani Kabala était composée de vingt-quatre (24) personnes et celle dirrigée par Monsieur Souvenir composée de neuf (9) personnes où cette dernière était conduite par un certain Jonh Makombo.

Cette délégation est venue reafirmer à l’autorité Provinciale leur volonté de déposer les armes afin d’intégrer la vie civile ainsi participer à la pacification de cette partie partie Est de la République Démocratique du Congo (RDC).

Ils ont remis à l’autorité Provinciale sept (7) otages qu’ils détenaient dont deux (2) médecins enlevés à Lusangi et cinq (5) autres où figurait un président honoraire de la société civile.

A eux d’indiquer que, cinq (5) autres otages constitués uniquement des femmes sont en route pour Salamabila car elles venaient aussi d’obtenir leur libération.

A l’église 5ème CELPA Salamabila où s’étaient déroulés les échanges entre l’autorité Provinciale et ces combattants devant une foule de populations qui venait assister le chef de l’exécutif provincial du Maniema qui avait promis au nom du gouvernement congolais un encadrement de ces combattants tout en lançant un appel vibrant aux autres groupes qui traînent en brousse d’emboîter les pas.

Séance tenante, les deux chefs de ce groupe armé ont été appelés à se réconcilier comme frères en s’écartant de l’esprit de la guerre.

Luc Lukandjila

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.