vendredi, août 12

JIF 2021 : »C’est encore possible de croire à la fin de l’insécurité à Beni », un prédicateur aux femmes

Un culte d’action de grâce a eu lieu, lundi 8 mars 2021 à l’Eglise Arche de l’Alliance en ville de Beni, province du Nord-Kivu, dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

L’activité s’inscrivait dans le cadre de la journée internationale des femmes, célébrée le 8 mars 2021.

« C’est encore possible de croire à la fin de l’insécurité à Beni », a déclaré le prédicateur aux femmes ayant participe à ce culte.

Le prédicateur du jour qui a rappelé l’histoire de Marie Magdala, a exhorté toutes les femmes de Beni à l’espoir.

Madame Ruth Sabuni, chef de Bureau genre famille et enfants Beni en a profité pour rappeler les femmes à ne pas baisser la garde 7 ans après les massacres qui secouent la région de Beni.

Le Marie de Beni a, pour sa part, invité la population à présenter ses problèmes à Dieu et non à la mairie. Bakwanamaha Modeste est optimiste qu’avec l’intervention de Dieu, la paix est possible à Beni.

Kawa Ngoy Erick, Nono Iyhemopo Jannel et Olive Mudumbi

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.