jeudi, février 2

Ituri : 16 morts lors des attaques orchestrées par les miliciens de CODECO à Djugu

Plusieurs villages de la chefferie des Bahema-Nord dans le territoire de Djugu en province de l’Ituri ont été attaqués par les miliciens de la coopérative pour le développement du Congo (CODECO) la journée du dimanche 08 décembre 2023.

La société civile de la place dresse un bilan provisoire des plusieurs dégâts matériels et humains enregistrés lors de ces différentes attaques, des biens de commerce pillés des maisons incendiées et seize (16) personnes tuées par ces miliciens de la CODECO.

La population était au marché du village Nzengele, c’est dans le secteur de Walendu-Binti où ils ont été subitement attaqués par ces miliciens. D’autres miliciens sont venus attaquer le siège administratif de la chefferie des Bahema-Nord à Blukwa là, ils ont tué cinq (5) personnes et pillé plusieurs marchandises des commerçants où il ya eu également un homme blessé aux environs de 12 heures, heures locales.

Vers 16 heures, ils ont surgi dans le secteur de Walendu-Binti et Tatchi où ils ont attaqué la paroisse catholique de Drodro et l’hôpital général du milieu en pillant sérieusement les produits pharmaceutiques ainsi que d’autres biens de l’hôpital. Après ce forfait, ils sont arrivés jusqu’à Largu où ils ont également tué sept (7) personnes dans les villages, renseigne la société civile de la place.

Cependant, la société civile de la région demande à la population d’avoir confiance aux forces loyalistes car il n’y a pas une autre force. Aux militaires des FARDC de continuer à défendre la population civile et au gouverneur de la province de renforcer l’effectif militaire dans la région pour combattre ces miliciens de la CODECO.

Il sied de signaler que cette milice a participé aux dialogues de Naïrobi 3 où elle a signé un acte unilatérale pour la paix en Ituri, chose que la société civile de la chefferie des Bahema-Nord qualifie des distractions et appelle aux forces armées de combattre ces miliciens de la CODECO.

Prince Syaghenda

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *