mercredi, juillet 17

EXETAT à Beni : le maire de la ville rassure le renforcement de la sécurité pour un bon déroulement des épreuves

La session ordinaire de l’Examen d’État, édition 2024, a démarré lundi 24 juin, sur l’ensemble de la RDC. En ville de Beni, au Nord-Kivu, la cérémonie y relative a été présidée par l’autorité urbaine.

Le patron de la ville de Beni a d’abord donné le message de confiance et d’espoir à tous les élèves de sa juridiction en cette première journée des épreuves de l’Examen d’État, édition 2024. Il a aussi indiqué que, toutes les mesures sécuritaires ont été prises pour que ces épreuves se passent convenablement. Pour Nyofondo Te-Kodal Jacob, il s’agit d’un examen comme tous les autres, d’où les finalistes doivent braver la peur.

Le coup d’envoi a été donné à 8 heures, au centre Beni 13, du complexe scolaire la la Rochebelle, situé au quartier Mabolio, en commune de Bungulu. C’était devant plusieurs autorités de l’EPST, politico-administratives et religieuses, que le lancement a été fait. Il s’en est suivi l’ouverture des malles d’items, en présence de tout le monde.

Les élèves étaient visiblement joyeux et prêts pour affronter ces épreuves qui iront jusqu’au jeudi 26 juin 2024. Notons que, la première journée était consacrée à la culture générale.

Jean-Marie Vianey Tsongo

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *