dimanche, août 14

Éruption volcanique à Nyiragongo : le bilan humain encore provisoire fait état d’une trentaine de morts

Au moins une trentaine de personnes sont mortes dans le territoire de Nyiragongo et en ville de Goma à cause de l’éruption inattendue du volcan Nyiragongo samedi 22 mai dans la soirée.

Ce bilan a été donné ce lundi 24 mai 2021 par l’observatoire volcanologique de Goma (OVG) et corroboré par la direction de la protection civile de la ville de Goma.
Le directeur général de la protection civile a indiqué que ce bilan est inclusif. Il englobe les personnes mortes par accident en voulant se sauver, des personnes brûlées par les laves dans le territoire de Nyiragongo à Bukene, des personnes asphyxiées par les fumées causées par les laves et des fœtus avortés par le fait de cette éruption.

Joseph Makundi, directeur de la protection civile craint cependant que ce bilan soit revu à la hausse.

« Il y a d’autres familles qui nkont pas retrouvé le leur. Donc ce bilan pourrait-être revu à la hausse », a-t-il fait savoir.

A côté de ce bilan, on peut ajouter plusieurs autres dégâts matériels (maisons d’habitation rendues en pierres volcaniques, des capitaux brûlés par les laves, la coupure de la route Goma-Kibumba, et j’en passe)

Il faut noter que, plusieurs personnes à Bukene sont sans abri, plusieurs autres sont en déplacement en ville Goma.

Une action humanitaire en faveur de ces sinistrés est capitale.

Serge Mulimani

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.