dimanche, mai 19

Enrôlement et identification des électeurs à Rutshuru : seulement 21 machines disponibilisées pour 500.000 déplacés, déplore un notable

Le délai de la première prolongation pour l’enrôlement des électeurs prendra fin le 1er avril 2023. Des voix s’élèvent vu le nombre de personnes qui ne se sont pas fait enrôler.

C’est le cas de Aimé Mukanda Mbusa, l’un des notables du territoire de Rutshuru qui recommande à la CENI de proroger une fois encore de trente (30) jours pour aider et faciliter les gens qui jusqu’à présent n’ont pas encore trouvé leurs nouvelles cartes d’électeurs considérer jusqu’à présent comme carte d’identité provisoire en RD Congo.

« Pour Rutshuru nous précisons que (21) machines ne peuvent pas enrôler dans (45) jours 500.000 déplacés. Il faudra au moins 4 mois pour enrôler et identifier tous les déplacés de Rutshuru qui sont éparpillés les uns à Nyiragongo, Goma et les autres à Lubero et grand Nord-Kivu, » plaide t-il.

Plusieurs villages dans les groupements Kanyabayonga et Mutanda chefferie des Bwito sont sous contrôle des FARDC et PNC. Aimé Mukanda, exhorte aux responsables de la CENI de déployer des machines dans ces zones pour faciliter aux paisibles population de s’enrôler.

« Nous rappelons que les centres d’enrôlement pour les déplacés de Rutshuru sont à Munigi, Kanyaruchinya et Kibati. Nécessité d’ouvrir d’autres centres d’enrôlement dans les sites Don Bosco Ngangi et dans le site de déplacés de Bulengo/Lac Vert vu la distance qui les sépare de Kanyaruchinya où plusieurs déplacés sont dans l’incapacité de rejoindre ce centre D’enrôlement« , ajoute t-il.

Rappelons que, plusieurs plaintes sont émises dans l’Aire Opérationnelle 3 où plusieurs personnes ne se sont pas encore enrôlées malgré le délai de prorogation de quinze (15) jours.

Glorichev

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *