vendredi, septembre 30

Ebola à Beni : « 108 contacts sur 179 ont été recherchés et retrouvés et 7 ont été validés cas suspects » (Ministre de la Santé)

Au cours du conseil des ministres tenu, vendredi 26 août 2022, le ministre de santé publique, Hygiène et Prévention, docteur Jean-Jacques Mbungani a rapporté que cents et huit (108) contacts sur cent septante neuf (179) ont été recherchés et retrouvés et sept (7) ont été validés cas suspects.

Toutefois, le docteur Jean-Jacques Mbungani a d’abord présenté l’évolution de la situation générale de l’épidémie à Covid-19 en République Démocratique du Congo.

« Celle-ci reste stable et contrôlée dans l’ensemble du pays avec un taux de létalité autour de 1,5% en faisant état de la poursuite de la diminution de cas depuis 10 semaines
consécutives. Malgré cette baisse, le gouvernement invite notre population à
faire preuve de vigilance, à observer les mesures barrières au regard de
l’évolution de la pandémie à travers le monde et à se faire vacciner,
 » a-t-il dit.

Et d’ajouter : “Le renforcement du dispositif de contrôle sanitaire à nos frontières, la surveillance génomique pour détecter rapidement les variants de la Covid-19 en circulation, l’amélioration du dépistage et l’intensification de la vaccination demeurent les priorités gouvernementales quant à la riposte contre cette pandémie.

Sur un autre chapitre, le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention, docteur Jean-Jacques Mbungani a informé le Conseil de la troisième résurgence de l’épidémie de la Maladie à virus Ebola dans la Zone de Santé de Beni.

« Le séquençage réalisé au laboratoire Rodolphe Mérieux de l’INRB-Goma a
confirmé le cas de décès du 21 août 2022 comme étant Ebola Zaïre et démontré qu’il est lié à une souche de l’épidémie de 2018 (10ème épidémie) et non à une nouvelle introduction du virus,
 » a-t-il ajouté.

Il a indiqué qu’aucun nouveau cas n’a été enregistré. Toutefois, 108 contacts sur 179 ont été recherchés et retrouvés et 7 ont été validés cas suspects. Les actions de riposte axées sur la coordination, la surveillance et la vaccination sont en cours.

Docteur Jean-Jacques Mbungani a aussi fait le point de l’évolution de la discussion avec les différents syndicats de son secteur et les progrès qui ont été accomplis tant pour les médecins, les infirmiers que le personnel administratif.

Le Conseil a pris acte de cette note d’information en présence du chef de l’État Félix Tshisekedi.

Bienvenu Katava

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.