lundi, décembre 5

EAC : l’armée Kényane déploie ses soldats dans l’Est de la RDC

Dans le cadre de la matérialisation de la feuille de route des Chefs d’États d’Afrique de l’Est, le Kenya a déployé ses militaires dan l’Est de la République Démocratique. Une partie de son unité est arrivée samedi 12 novembre 2022 à Goma, chef lieu de la province du Nord-Kivu.

Arrivés à l’aéroport internationale de Goma, les soldats Kényans ont été accueillis par le général Major Chiko Tshitambwe sous chef d’Etat-Major des FARDC en charge des opérations et le gouverneur militaire du Nord-Kivu, le Lieutenant Général Constant Ndima.

Le général Chiko Thsitambwe qui a pris la parole au profil de la RDC, s’est dit satisfait d’un bon voisinage manifesté par le Kenya, “qui vient en appuis de l’armée loyaliste”, dans la recherche de la paix.

« Un bon voisin est celui qui intervient lorsque son prochain a un problème. Au nom de notre président de la République, nous vous remercions pour être venus participer avec nous, dans la recherche de la paix au Congo. Le Dieu qui est vivant, qu’il vous donne la force et qu’il vous bénisse », s’est-il adressé aux troupes Kenyanes.

Selon le parlement Kényan en charge de la défense, ce pays devra deployer 903 soldats dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

Le commandant de ce contingent Kényan a, devant la presse, fait savoir qu’il s’agit bel et bien de l’apport du Kenya, dans la recherche de la paix, dans la région.

« Ce qui nous amène ici, c’est qu’il y a beaucoup de problèmes d’insécurité. Les Chefs d’États de l’Afrique de l’Est ont déjà discuté et ont prouvé qu’il est important que, lorsqu’un voisin a un problème, que nous puissions nous organiser tous, pour le venir en aide, afin que notre région ait la stabilité et la paix », a déclaré, le lieutenant Colonel Dennis Obiero, devant les journalistes.

De l’autre part, le colonel Gullaume Ndjike Kaiko, porte-parole des opérations Sokola 2, reste convaincu que cette force Kényane, pourra apporter son apport, dans la recherche de la paix.

« Ils sont ici, pour qu’ensemble avec les forces armées de la République Démocratique du Congo, nous puissions mettre hors d’état de nuire, le M23 et les différents groupes armés qui mettent l’insécurité dans notre zone de responsabilité », a-t-il renchérit.

Le Kenya est l’un des pays membres de la communauté des États d’Afrique de l’Est, qui restent motivés par ce programme. Depuis début novembre, le nouveau président de ce pays avait déjà annoncé l’arrivée de ses soldats, pour venir appuyer les FARDC dans les opérations de traque de groupes armés.

Il sied donc de préciser qu’une résidence est déjà mise en place à Goma, pour héberger la force régionale de pays membres de la communauté de l’Afrique de l’Est.

Jocel Biryeka, depuis Goma.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *