jeudi, juin 13

Déplacement des congolais vers l’Ouganda : la DGM rend la tâche difficile en monnayant le passage des réfugiés au poste frontalier de Lamia/Nobili

Monnayage des passages des Congolais qui fuient les atrocités des récentes incursions des rebelles présumés d’Allied Democratic forces (ADF) vers l’Ouganda.

L’ONG-DH Action pour la défense des droits de l’homme (ADDHO) qui alerte, pointe du doigt accusateur la direction générale de migration (DGM) qui exige à tout passant de payer un montant forfaitaire avant sa traversée de la frontière entre l’Ouganda et la République démocratique du Congo.

C’est après des multiples documentations des cas que, l’ADDHO par l’entremise de son coordonnateur Moaz Nyama Yabo condamne cette pratique.

« D’après notre monitoring nous avons toutes les preuves qui certifient que c’est la direction générale d’immigration qui monnaie le passage, même cet argent n’est pas sanctionné par un document (pièce) qui atteste la perception de cet argent qui entrerait dans le trésor public« , a-t-il alerté.

Il a appelle le gouvernement Congolais à s’y investir pour décourager cette pratique au poste frontalier de Nobili.

« Nous supposons que nos autorités politico-administrative pourront prendre ses responsabilités pour que cette situation puisse prendre fin […]« ,a-t-il appelé.

Nos efforts pour entrer en contact avec la direction générale de migration au poste frontalier de Nobili n’ont pas payé.

Fred Mastaki Rex

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *