vendredi, juillet 12

Butembo : un groupe de jeunes s’attaque contre l’hôtel Believe; des coups de feu entendus au centre ville

La situation a dégénéré l’avant-midi du samedi 29 juin au centre ville de Butembo, dans la province du Nord-Kivu, en l’Est de la RDC.

À la base, des coups de feu attendus au centre ville autour de 11 heures locale. Les informations à possession font savoir qu’un groupe de jeunes est venu s’attaquer contre l’hôtel Believe se trouvant sur la rue président de la République au centre ville.

Abordé par le reporter de rtr-beni.net, un jeune rencontré sur le lieu de l’événement a laissé entendre qu’ils sont à la recherche de l’ennemi Rwandais qui se serait caché dans cet hôtel.

« Nous sommes à la recherche des officiers militaires dont le Général Chiko et le Colonel Evariste Somo qui se seraient caché ici, à l’hôtel Believe après avoir laissé un libre passage aux combattants du M23 qui viennent de prendre le contrôle de Kanyabayonga. Visiblement, ces officiers militaires viennent préparer le terrain pour que l’ennemi entre facilement en ville de Butembo », a fait entendre un manifestant très à colère.

Des sources concordantes indiquent que le matin de ce samedi, un convoi de militaires des FARDC est passé en ville en direction du territoire de Lubero. Un colonel de l’armée a fait un escale à l’hôtel avant de repartir ; c’est ainsi que le public l’a pris pour un fuyard du front de Kanyabayonga.

Une folle rumeur a ainsi gagné le chef des habitants de Butembo faisant étant d’un hébergement des sujets Rwandais dans les enceintes de l’hôtel Believe. C’est ainsi qu’ils ont pris la décision d’attaquer cet hôtel pour se rendre compte de la réalité.

La police et l’armée ont ainsi riposté à tirant des balles à l’air pour disperser les manifestants et rétablir l’ordre. Comme conséquences, l’hôtel Believe a été saccagé par les manifestants qui ont d’ailleurs accédé à certaines chambres pour faire la fouille. Des véhicules des clients ont été touchés par des projectiles. Des motos des clients et ouvriers de l’hôtel qui étaient stationnées au parking de l’hôtel ont été emportées par des manifestants.

Des blessés et des interpellés ont été enregistrés au cours de cette manifestation qui a occasionné la paralysie totale des activités socio-économiques au centre ville de Butembo.

Il faut noter que les sources hôtelières démentent cette fausse information, selon laquelle des ennemis Rwandais seraient logés au sein de cet hôtel. Jusqu’à 15 heures de Butembo, la situation était encore vive au centre ville a constaté notre reporter.

Tsongo Kamala Bin-Phlégon

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *