vendredi, juillet 12

Beni : AISHP sensibilise les chefs de base et autorités politico-administratives sur la loi portant protection et promotion des personnes vivant avec handicap

Les personnes vivant avec handicap nécessitent la protection de tout le monde, au sein de la communauté. À Beni, l’Association pour l’Integration Sociale des Handicapés Physiques, AISHP en sigle a organisé, vendredi 28 juin, un atelier où la loi portant protection et promotion des droits de ces personnes a été vulgarisée.

Cet atelier a été tenu au Centre d’Accueil Protestant (CAP/Beni). Il a ciblé les autorités politico-administratives, commençant par les chefs de base jusqu’au maire de ville. Ces autorités sont des éléments clés dans la vulgarisation de cette loi portant protection des personnes vivant avec handicap qui représentent 13% de la population Congolaise.

Représentant le Maire de Ville, Madirisha Vuyingo Gaspard a appelé ses collègues administratifs au respect de ce texte légal qui protège cette catégorie de personnes souvent marginalisées.

A l’occasion, plusieurs articles de cette loi ont été parcourus pour faciliter la compréhension des participants qui sont sortis satisfaits de ce cadre d’échanges.

Pourquoi avoir ciblé uniquement les autorités politico-administratives comme bénéficiaires de cet atelier, Gilson Katsumbano, Chef des projets de AISHP dans le projet « Togather for a society without Bariere », en français : « Ensemble pour une société sans barrière » parle d’une première phase et la suite ciblera plusieurs autres couches, afin que cette loi soit connue de tous.

« L’Etat Congolais a fait sa grande part en promulguant la loi de protection et promotion des personnes vivant handicap, le devoir nous est resté, celui de la connaître, la faire connaître et la vulgariser dans les coins et recoins parce que la représentation des personnes vivant avec handicap a atteint 13% de la population Congolaise. Nous avons premierement ciblé les autorités politico-administratives car elles constituent un élément clé pour faire asseoir la loi, de la base jusqu’aux grandes entités. Dans les jours à venir, nous allons ciblé plusieurs autres couchent de la population », a-t-il poursuivi.

L’Association pour l’Intégration Sociale de Handicapés Physiques (AISHP) chapeautée par Madame Hortense Kavuo Maliro a son siège en ville de Goma. Elle œuvre pour l’intérêt des personnes vivant avec handicap.

En ville de Beni, AISHP a initié la construction de l’école « We are the World School », une école inclusive, spécialisée dans l’encadrement des enfants vivant avec handicap de toutes sortes.

Michu WISOLE

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *