vendredi, avril 12

Bukavu : la société civile s’inquiète de la non-prise en considération des mesures barrières contre l’épidémie d’APOLLO

C’est depuis le 12 février 2024 que la Division Provinciale de la Santé (DPS) Sud-Kivu a annoncé la présence d’une nouvelle épidémie virale en province nommée  » APOLLO » ayant comme signes oculaires : douleurs, rougeurs, sensation des grains de sable, difficulté de fixer la lumière, tuméfaction des paupières etc,…

La Nouvelle Dynamique de la Société Civile (NDSCI) communale de Kadutu, en ville de Bukavu s’inquiète de constater une négligence pour ce qui est du respect des mesures barrières au sein de la communauté contre cette maladie contentieuse, cette structure citoyenne par l’entremise de son président, monsieur Patrick Munguakonkwa, lance une alerte aux autorités compétentes de prendre leurs responsabilités pour protéger la population en mettant à sa disposition des mesures préventives et des soins appropriés si pas gratuits ou à moindre coût au risque d’enregistrer des terribles contaminations suivies des traitements erronés. Ce qui inquiète plus la NDSCI Kadutu est que même dans les institutions publiques, les écoles et marchés, aucune mesure n’est prise pour prévenir à la contamination, ainsi, elle interpelle une fois la REGIDESO de fournir de l’eau à la population car le lavage de main est l’une des mesures barrières pour cette épidémie.

La NDSCI appelle également la population à une conscience collective et à observer les mesures barrières dont : lavage fréquent des mains, éviter de se serrer les mains et de se frotter les yeux, éviter de s’échanger les linges comme essuie-mains et l’utilisation de désinfectant avec le gel hydro-alcoolique. En cas d’affinage de symptômes, le malade est appelé à se diriger vers une structure sanitaire.

A part le Sud-Kivu, l’épidémie d’APOLLO est aussi déjà annoncée en province voisine du Nord-Kivu, Kinshasa, où plusieurs personnes en ont déjà été victimes.

Luc Lukandjila

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *